Arjowiggins Rives SA

Le 20 août 2010 par Bakhta Jomni

L’usine de Rives, spécialisée dans le papier fin, est située à Rives sur Fure, berceau historique du secteur. En 1561, le 1er moulin à papier était en effet créé à cet endroit même. Trois siècles plus tard, en 1878, était construite l’usine actuelle de Rives, spécialisée dans les papiers fins et à haute valeur ajoutée. Certifiée ISO 9001 et ISO 140001, l’entreprise emploie 200 personnes. Photos de Pascal Guittet.

La matière première

La cellulose est achetée en France, à l’usine de Greenfield par exemple mais aussi dans certains pays d’Europe comme le Portugal ou d’Amérique Latine comme le Brésil.

La fabrication de la pulpe

Il faut environ 1 gramme de pâte pour un litre d’eau. La fibre est mélangée avec de l’eau puis triturée dans un pulpeur.

La naissance d’une feuille

Dans la colleuse, tous les ingrédients, à savoir la pâte neuve, les cassés recyclés, les colorants et les charges minérales sont mélangés à de la colle.

Un bolide fait maison

La chaîne de production date de 1950. Elle a subi de nombreuses améliorations au fil des années et de nombreux fournisseurs, comme Allimand, y ont apporté leur contribution.

Effets et textures

La feuille se forme après égouttage. C’est à ce moment là, quand la feuille est encore molle (80 % d’humidité à ce niveau là), qu’elle peut être texturée grâce à des feutres marqueurs.

Du papier en 3D

Les presses graineuses ou embosseuses sont une technique de marquage hors machine, lorsque le papier est sec.

Dans la salle de finition

Le papier, trié et vérifié à la main, est emballé dans des macules hydrofuges pelliculés avec du polyethylène pour conserver le papier durant des années sans variation du taux d’humidité.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous