Aurélie Filippetti : « Le graphisme est au cœur de notre culture visuelle ».

Le 14 janvier 2014 par Rodolphe Pailliez
Mots clés :
Aurélie Filippetti a lancé officiellement le 13 janvier 2014, la manifestation Graphisme en France 2014. Aurélie Filippetti a lancé officiellement le 13 janvier 2014, la manifestation Graphisme en France 2014.


Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication a officiellement lancé, le 13 janvier 2014, la manifestation Graphisme en France 2014.
C’est dans les locaux du ministère, rue de Valois à Paris, que l’événement s’est déroulé en présence de très nombreux invités représentant le graphisme sous toutes ses formes, à l’instar des multiples événements qui tout au long de l’année vont être réunis sous la bannière Graphisme en France 2014. Aurélie Filippetti a profité de cette occasion pour rappeler les enjeux majeurs de son ministère en matière de graphisme.

Trois priorités essentielles
Ces enjeux sont au nombre de trois.
Tout d’abord, les écoles d’art et de design.
Un des objectifs est de doter ces écoles de matériels numériques de pointe sans oublier non plus de développer au sein de celles-ci des passerelles entre les filières du ministère de l’Education nationale et du ministère de la Culture et de la Communication. L’ouverture des écoles d’art et de design sur des échanges internationaux constitue également un des enjeux majeurs pointés du doigt par le ministère.
Ensuite, la reconnaissance de la profession.
L’objectif est de mieux faire connaître tous les métiers du design et de favoriser une meilleure reconnaissance de ses acteurs. Pour ce faire, il s’agit notamment de sécuriser la place et le statut des designers et notamment des designers graphiques, rappelle Aurélie Filippetti. Cela suppose une concertation avec l’ensemble des professionnels concernés. Un référentiel des métiers est en cours de constitution. Rappelant et soulignant l’apport des designers dans l’industrie et les services, Aurélie Filippetti estime en outre que la valorisation de la profession passe également par l’établissement de bonnes pratiques. Une « Charte Haute Qualité Design » va ainsi être élaborée avec les professionnels du secteur contribuant ainsi  à la mise en place d’une « démarche design vertueuse ».
Enfin, la troisième priorité porte sur la diffusion et circulation auprès du public de la culture du design en France.
C’est d’ailleurs là, tout l’enjeu de Graphisme en France 2014.

Réunir l’ensemble des acteurs
Manifestation exceptionnelle, Graphisme en France 2014 va offrir tout au long de l’année une multiplicité d’événements : un numéro spécial du 20e anniversaire de la revue Graphisme en France ; une commande publique pour la création d’une police de caractères qui sera proposée en libre utilisation ; des Salons graphiques destinés à se faire rencontrer commanditaires, graphistes et professionnels ; un colloque international intitulé Design graphique : les formes de l’histoire organisé avec l’université Paris 8, le Centre Pompidou, l’Ecole nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris et l’Ecole nationale des Beaux-Arts de Lyon ; un site internet dédié à toutes les manifestations de l’année et un kit pédagogique à destination des enseignants et de leurs élèves.
- http://www.cnap.fr/graphisme-en-france-2014

Un lancement en mode noir et blanc.

Aurélie Filippetti en présence de quelques-uns des mécènes et partenaires de Graphisme en France 2014.
  • Envoyer

  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous