Aux mois de janvier et février, l'imprimerie de labeur a connu en France une baisse de 3,8%

Le 15 avril 2015 par Rodolphe Pailliez
Le mois de janvier 2015 a été difficile pour tous les secteurs de l'imprimerie de labeur en France. Le mois de janvier 2015 a été difficile pour tous les secteurs de l'imprimerie de labeur en France.

Les deux premiers mois de l'année 2015 et plus particulièrement le mois de janvier, n'ont pas été bons pour l'imprimerie de labeur en France. Les marchés des périodiques et du livre sont les deux secteurs les plus impactés.


Selon le baromètre de l’Observatoire des marchés – Institut de développement et d’expertise du plurimédia (Idep) I+C, à périmètre constant, les tonnages imprimés ont baissé de 3,8% en France au cours des deux premiers mois de l’année 2015 par rapport à la même période 2014.
Avec une baisse de 5,5%, le marché des périodiques est de loin le plus touché avec un mois de janvier particulièrement difficile (- 7%). De son côté, le marché du livre affiche une baisse de 3%. Là aussi, le mois de janvier a « plombé » les résultats avec – 5%. Comme pour les périodiques, le mois de février se révèle moins catastrophique…
Les catalogues enregistrent pour leur part une baisse de 2,4%. A la forte baisse de janvier (- 6%) succède une hausse de 1% en février.
Dans ce panorama d’ensemble assez sombre, les marchés de l’imprimé publicitaire affichent des résultats moins catastrophiques : - 1% pour les imprimés publicitaires non adressés et – 0,2% pour les imprimés publicitaires adressés.
Après un mois de janvier en baisse (- 3%), les imprimés publicitaires adressés ont connu en février une hausse équivalente. De leur côté, les imprimés publicitaires non adressés connaissent deux baisses successives de 1% chacune.
Enfin, les imprimés de gestion personnalisés (- 1,5%) et les imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés (- 3%) se situent dans les moyennes générales.

Une baisse de 3% pour le livre

En janvier, le marché du livre a connu une baisse de 5%. Celle-ci a été limitée en février à 1%.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous