Cadrat d’Or : l’imprimerie Escourbiac prolonge le plaisir

Le 22 mai 2015 par Rodolphe Pailliez
Philippe et Alain Escourbiac reçoivent leur troisième Cadrat d'Or. Philippe et Alain Escourbiac reçoivent leur troisième Cadrat d'Or.

Alors que le nom du lauréat 2015 du trophée décerné par la CCFI (Compagnie des chefs de fabrication de l'imprimerie) sera connu le 11 juin prochain lors du salon Graphitec, l'imprimerie Escourbiac continue de fêter celui qu'elle a obtenu en 2014.


Est-ce parce qu’ils savent qu’ils ne pourront plus jamais glaner pareille distinction que les dirigeants de l’imprimerie Escourbiac continuent un an après de prolonger la fête.
En effet, le règlement du concours de la CCFI est formel : une imprimerie ne peut obtenir plus de trois trophées de ce type. Or avant 2014, l’imprimerie Escourbiac avait déjà été distinguée en 2003 et 2009. C’est également le cas des imprimeries Comelli et Art & Caractère, lauréates elles aussi à trois reprises.

Distinction, investissement et certification
Un an après, presque jour pour jour, l’imprimerie tarnaise dirigée par Philippe et Alain Escourbiac, a organisé le 20 mai en soirée à Paris une réception à l’école Estienne, là où le 19 juin 2014, les résultats du concours avaient été proclamés, suivis déjà d’un « after » en présence d’Alain Escourbiac.
Entre-temps, le 5 février de cette année, c’est sur son site de Graulhet dans le Tarn, que l’imprimerie avait convié ses invités à une soirée « historique et conviviale » pour marquer, outre l’obtention du Cadrat d’Or, la réception d’une nouvelle presse KBA mettant en œuvre la technologie HR-UV et l’obtention de la certification ISO 12647-2.

Dans l’amphi Charlie
C’est dans le nouvel amphithéatre Charlie de l’école Estienne que plusieurs dizaines d’invités parmi lesquels de nombreux clients parisiens de l’imprimerie se sont retrouvés pour fêter à nouveau ce Cadrat d’Or 2014.
Sarah Herrenkind et Jean-Michel Bristiel, respectivement responsable communication et directeur technique de KBA-France ont détaillé le nouvel investissement de l’imprimerie Escourbiac et présenté la technologie HR-UV qui l’équipe. De leur côté Philippe et Alain Escourbiac, dirigeants de l’entreprise ont présenté les enjeux de la certification ISO 12647-2.
Enfin, c’est Véronique Pivat, présidente du Cadrat d’Or et Jean-Philippe Behr de la CCFI qui ont remis – une nouvelle fois – le trophée à Philippe et Alain Escourbiac.
La soirée s’est achevée par un cocktail dinatoire au cours duquel chacun a pu également feuilleter quelques-uns des ouvrages et plaquettes imprimés par Escourbiac, parmi lesquels les deux ouvrages de photos et le dossier de presse présentés au jury il y a un an.
Place maintenant au Cadrat d’Or 2015 et pour cela rendez-vous sur le salon Graphitec le 11 juin en début d’après-midi.


 

Cadrat d'Or

C'est dans le nouvel Amphithéatre Charlie de l'école Estienne que Philippe et Alain Escourbiac ont reçu leur Cadrat d'Or 2014.

Cadrat d'Or

Véronique Pivat, présidente du jury du Cadrat d'Or et Jean-Philippe Behr de la CCFI.

Cadrat d'Or

Sarah Herrenkind, responsable communication de KBA-France et Jean-Michel Bristiel, directeur technique de KBA-France.

Cadrat d'Or

L'occasion pour Sarah Herrenkind de présenter la stratégie de KBA sur le marché français où 250 presses sont en production.

Cadrat d'Or

Pour Véronique Pivat, les yeux sont d'ores et déjà tournés vers le Cadrat d'Or 2015 qui sera décerné le 11 juin prochain.

Cadrat d'Or

De g. à d. : Sarah Herrenkind (KBA), Alain et Philippe Escourbiac, et Jean-Michel Bristiel (KBA).

Cadrat d'Or

Entre Philippe et Alain Escourbiac, un invité de marque : Peter Knapp, graphiste, directeur artistique, photographe et plasticien auquel l'école Estienne consacre actuellement une exposition.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous