Colloque : le Printemps de la typo a fait le plein de blanc(s)

Le 14 mars 2016 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,
L'affiche de la 7ème édition du Printemps de la typographie. L'affiche de la 7ème édition du Printemps de la typographie.

La septième édition du Printemps de la typographie organisé par l’école Estienne s’est déroulée les 10 et 11 mars à l’Auditorium Colbert de la rue Vivienne à Paris (2e). Cette édition s’est proposée de « voir le blanc dans l’écriture et alentour ». Une dizaine d’intervenants, de tous bords, ont ainsi planché à cette occasion sur ce thème du « Blanc » dans toute sa richesse et sa diversité.



Après avoir, en 2015, consacré son colloque au thème du décor, le Printemps de la typographie a axé cette année sa réflexion autour du... « Blanc » et convié pour ce faire historiens, chercheurs, enseignants, typographes, etc.
« Voir le blanc, c’est l’expédient commode pour ouvrir le champ de la langue à un espace qui ne lui est pas d’emblée familier : l’espace précisément. En l’occurrence, plus prosaïquement, l’espace matériel d’un support », ont souligné en introduction les organisateurs de la manifestation, Philippe Buschinger, Franck Jalleau et Raphaël Lefeuvre, tous trois enseignants à l’école Estienne.
En conviant à cette réflexion différents types d’intervenants, les organisateurs du Printemps de la typographie ont souhaité – comme lors des précédentes éditions – confronter différentes expériences et approches s’inscrivant « dans l’écriture et alentour ».
Parmi les intervenants, les typographes Fred Smeijers, créateur de caractères néerlandais, et Sandrine Nugue, créatrice de caractères et designer graphique qui a notamment conçu le caractère Infini, fruit d’une commande publique du Centre national des arts plastiques (CNAP), ont fait part de leurs démarches personnelles.
Enfin ce Printemps de la typographie a été l’occasion pour des étudiants de première année du DSAA Design typographique de l’école Estienne de présenter les enseignements du workshop auquel ils ont participé à l’Atelier du livre et de l’estampe de l’Imprimerie nationale à Douai (Nord).

- Retrouvez le compte-rendu de cette 7ème édition du Printemps de la typographie dans le numéro 346 de France Graphique (avril / mai) à paraître début mai

Printemps de la typo

C'est toujours dans le cadre privilégié de la galerie Vivienne à Paris que se déroule le Printemps de la typo.

Printemps de la typo

Entourant Philippe Barbat, directeur de l'Institut national du patrimoine (INP), Annie-Claude Ruescas, proviseur de l'école Estienne et Philippe Buschinger, enseignant à Estienne et co-organisateur.

Printemps de la typo

Franck Jalleau, enseignant et co-organisateur du colloque, en compagnie de Sandrine Nugue, créatrice de caractères et designer graphique, diplômée de l'école Estienne en 2007 (BTS Communication visuelle).

Printemps de la typo

Le caractère Infini conçu par Sandrine Nugue a accompagné la Semaine de la langue française et de la francophonie 2016 (12 au 20 mars).

Printemps de la typo

Commande publique du Centre national des arts plastiques (CNAP), le caractère Infini de Sandrine Nugue a été lancé en 2015.

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 355 de France Graphique

Découvrez le numéro 355 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous