Creative Awards : découvrez le prix du public

Le 20 avril 2018 par Bakhta Jomni
La campagne primée. La campagne primée.

L’atelier des Restos remporte le prix public des Creative Awards by Saxoprint 2018.

C’est Sophie Blois, 29 ans, jeune graphiste indépendante depuis 7 ans basée à Amiens qui a remporté le prix public de l’édition 2018 des Creative Awards 2018. Organisé sur le site des Creative Awards du 12 au 26 mars dernier par un vote en ligne, le prix public a mobilisé plus de 1000 votes. La campagne élue recevra le 17 mai prochain lors de la cérémonie de remise organisée à Paris une dotation financière de 1000 € par l’organisateur du concours, l’imprimeur en ligne Saxoprint. Elle sera exposée dans plusieurs lieux à Paris comme les grilles du parc des Buttes Chaumont, la Galerie du magazine Etapes et au sein des campus parisiens et de province de l’école e art-Sup.

La campagne primée

« L'atelier des restos a rencontré un écho auprès du grand public qui a été sensible à l'idée qu’il y a besoin de réparer les femmes et hommes dans la difficulté. Au delà des repas, les Restos du Coeur donnent tous les outils qui permettent à chacun de se réinsérer », a déclaré Pascal Grégoire, président de jury de l’édition 2018 des Creative Awards et président fondateur de l’agence La chose. « L’année dernière, j’ai participé au concours des Creative Awards sur le thème « Protéger les océans, c’est sauver notre planète » pour le WWF. Malheureusement, mon projet n’avait pas été retenu, a réagi Sophie Blois après sa nomination. Cette année, j’ai cependant choisi de renouveler l’expérience pour les Restos du Cœur. Je souhaitais créer une atmosphère intimiste et chaleureuse et m’appuyer pour ce faire, sur un jeu de lumière.  Je souhaitais montrer les coulisses des Restos du Cœur, l’envers du décor. Représenter visuellement un atelier de bricolage me semblait être adéquat pour illustrer l’univers des services proposés par l’Association. Certains services étant méconnus du public, j’ai pensé que m’inspirer d’un visuel évocateur pour tous, permettrait de capter l’intérêt et la compréhension du plus grand nombre. Et puis osons le dire, chaque bénévole est, en quelque sorte, un artisan du cœur. L’artisan du cœur qui, grâce à ses outils, répare et reconstruit les personnes dans le besoin », résume-t-elle.


 

  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous