Dans les coulisses de Cimpress

Le 03 juin 2016 par Bakhta Jomni
Devant le bâtiment de Cimpress à Venlo (Pays-Bas). Devant le bâtiment de Cimpress à Venlo (Pays-Bas).

Le groupe de personnalisation de masse hollandais Cimpress, célèbre pour sa marque Vistaprint et actionnaire notamment des imprimeries françaises Exaprint, Pure Impression et Easyflyer, a organisé le 24 mai dernier une visite exceptionnelle de son site de production à Venlo aux Pays-Bas, le plus grand d’Europe.

Une visite du site de production de Cimpress à Venlo aux Pays-Bas a été organisée le 24 mai pour un petit comité composé de journalistes européens et d’investisseurs potentiels. Le géant de la personnalisation de masse a dévoilé lors de cette rencontre son mode de fonctionnement sur place et avec ses filiales étrangères avant d’effectuer une visite éclair de présentation de son outil de production.

Une communauté de leaders

« Avec plus de 17 millions de clients dans le monde, le groupe Cimpress doit son succès à une communauté de leaders qui échangent au quotidien et sont capables d’agir localement. Nous apprenons les uns des autres », a déclaré Bernie Gracy, vice-président senior du management produits du groupe. Le groupe fait bien évidemment de gros investissements dans la technologie et son succès repose sur un portfolio très large grâce aux différentes marques détenues. Les entreprises acquises par le groupe doivent détenir un portefeuille complémentaire à celui de Cimpress et partager la même vision du marché. Le groupe acquiert à la fois la production et la proximité avec le client. Il recherche ensuite des synergies. Les imprimeries rachetées ont quant à elle accès à l’ensemble des produits proposés par le groupe grâce à une plateforme commune  ainsi qu’à un ensemble de savoir-faire comme le lean management pratiqué sur le site de Venlo.

Le plus grand site d’Europe

Grand format, produits promotionnels et cartes de visite composent le cœur de métier du site de production de Venlo, le plus grand d’Europe pour le groupe. Le site a été créé en 2004 avec 8000 m2 et s’est étendu chaque année pour atteindre aujourd’hui 34200m2 sur deux niveaux. 373 salariés y travaillent à temps plein, 587 avec les temps partiels en périodes de pics de production comme en fin d’année par exemple. La plupart des employés ont 3 compétences au minimum et sont très flexibles. Plusieurs nationalités se cotoient sur le site (Allemands, Polonais, Hollandais), situé en Hollande mais à moins d’une heure de la frontière allemande. Le découpage du travail est effectué selon des méthodes japonaises de lean management. Les activités sont réparties sur le site par zones très bien délimitées, de la découpe à l’emballage, l’impression se situant en périphérie et la mise sous plis au centre. Des tapis roulant transportent les bannettes de commandes d’un poste à l’autre à travers le site grâce à un système de suivi par code barre.

Un groupe très secret

Ce type de visite est rarement proposé par le groupe hollandais qui communique très peu. Par souci de confidentialité, chaque marque de machine est masquée par un autocollant Cimpress et le groupe ne donne aucune information sur l’étendue de son parc machines. Pour le seul espace grand format, notre visite nous a néanmoins permis de compter 12 machines d’impression numérique, deux presses à plat, deux tables de découpe à plat et deux tables de découpe en rouleaux ainsi qu’une table aspirante de 5 mètres de large et probablement le double de long pour les bannières et les plus grands supports. L’espace, maintenu à 55 % d’humidité en permanence, est organisé pour traiter différents types de supports répondant aux 134 différentes options proposées pour le grand format par le groupe à ses clients. Les commandes, issues aussi bien du grand format que de l’espace cartes de visite, sont rassemblées trois fois par jour dans la zone d’envoi pour expédition grâce à un logiciel spécifique. Elles sont ensuite expédiées grâce à 20 différents transporteurs lors de l’une des 12 levées quotidiennes.  L’an dernier, le groupe dont la clientèle est majoritairement européenne, a expédié 5 milliards de cartes de visite. Cimpress a dépensé en 2015, 76 millions d’euros pour de la R&D et de l’investissement. Le groupe vient d’annoncer lors du salon Drupa son souhait d’investir dans 20 presses nanographiques de Landa lorsque ces dernières auront passé avec succès tous les tests de fonctionnalité.
 

Les envois sont suivis par codes barres.

L'espace est découpé en zones très précises.

La sécurité est une priorité sur le site.

Le contrôle couleur.

Dans la zone décoration.

Dans l'espace de broderie.

Robert Keane, PDG du groupe.

Bernie Gracy, vice-président senior du management produits du groupe.

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 361 de France Graphique

Découvrez le numéro 361 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous