Domino inaugure son centre de démonstration dédié à l’étiquette

Le 27 février 2014 par Bakhta Jomni
L'inauguration du nouveau centre de démonstration de 500 m2. L'inauguration du nouveau centre de démonstration de 500 m2.

Le spécialiste du codage et du marquage jet d’encre Domino, basé à Cambridge, a inauguré mardi 25 février devant la presse du secteur, son nouveau centre de démonstration de 500 m2 dédié à ses nouvelles presses d’impression jet d’encre d’étiquettes. Pour ce segment qu’elle souhaite développer, l’entreprise a embauché 50 personnes et investit dans un batiment de 3500 m2. Plusieurs presses sont désormais visibles dans cet espace dédié.

Parmi elles, la presse numérique pour étiquettes N610i a été conçue pour combiner la productivité de l’impression flexo à la flexibilité de l’impression numérique. Elle compte jusqu’à sept couleurs, blanc opaque compris avec une résolution de 600 dpi et une vitesse d’impression atteignant 75 m/ minute. Cette presse utilise des encres UV avec des supports standards pour étiquettes auto-adhésives.
L’imprimante jet d’encre K600i est, elle, destinée à l’impression de données variables sur des supports variés. La laize imprimable s’étend de 108mm à 558 mm. « L’ajout d’un produit comme l’imprimante Domino K600i à une ligne de production existante nous permet d’en faire une ligne de production numérique et d’ouvrir la voie à de nouvelles opportunités de croissance », note Philip Easton, directeur de l’activité d’impression numérique de Domino. L’imprimante jet d’encre Bitjet+ v4,5 fonctionne pour sa part en ligne et sur tous types de supports. Elle est adaptée aux rotatives à grandes vitesse, aux plieuses-colleuses, au brochage, au conditionnement et à l’emballage.

La part de l’impression jet d’encre ne cesse de croître chez Domino depuis quelques années et c’est dans ce cadre qu’elle a fait l’acquisition de la société suisse Graph-Tech, spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’équipements jet d’encre numériques, en 2012.  « A l’heure actuelle, les imprimeurs sont plus que jamais à l’affut de solutions innovantes  pour compléter leur équipement d’impression existant afin d’apporter de la valeur ajoutée, de permettre à leurs offres de services actuelles de se démarquer et de créer de nouvelles sources de revenus », déclare Philip Easton. L’objectif est désormais pour Domino, qui sera présent sur le salon Ipex en mars prochain, de « démontrer avec quelle facilité il est possible d’intégrer l’automatisation complète des impressions personnalisées, des codes-barres et des graphiques en haute résolution au sein des lignes de production à bobines et à feuilles existantes ».

Le nouveau bâtiment de 3500 m2 dédié à l'impression jet d'encre.

Philip Easton, directeur de l’activité d’impression numérique de Domino.

Domino souhaite intégrer l’automatisation complète des impressions personnalisées, des codes-barres et des graphiques en haute résolution.

La presse numérique pour étiquettes N610i .

L'impression d'étiquettes est un secteur en croissance pour Domino.

Domino répond régulièrement à des demandes de clients indiens et chinois.

L’imprimante jet d’encre K600i.

Domino a vendu sa centième presse K600i la semaine dernière à une société américaine.

L’imprimante jet d’encre Bitjet+ v4,5.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous