Dupli-Print : la « rupture », c’est maintenant

Le 08 juin 2012 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,

En procédant, le 7 juin 2012, en soirée, à l’inauguration de ses nouveaux bâtiments sur son site de Domont (Val d’Oise) accueillant la nouvelle rotative jet d’encre couleur HP T350, le groupe Dupli-Print a frappé un grand coup dans sa stratégie de développement de «la haute culture technologique», chère à son président fondateur Frédéric Fabi. Quelque 200 personnes ont assisté à cet événement largement mis en scène autour du dernier investissement réalisé, le premier en France. « 2012 est une année charnière pour notre groupe, avec de nouveaux investissements de rupture dans les nouvelles technologies d’impression et de communication, le recrutement de nouvelles compétences et la construction de nouveaux bâtiments », s’enthousiasme Frédéric Fabi. A Domont, où l’entreprise est présente dans des locaux inaugurés en septembre 2006, la surface d’activité est passée de 4000 à 8000 m2, notamment pour accueillir la HP T350 et la ligne de façonnage SigmaLine, développée par Müller Martini.

Un rôle d’intégrateur
A l’aube de ses vingt ans, le groupe Dupli-Print se présente avant tout comme un intégrateur utilisant les nouvelles technologies d’impression et de communication pour créer des documents plus performants car véhiculant plus de valeur. Frédéric Fabi entend non seulement inventer le métier de demain mais également réinventer le business model des éditeurs. « L’aventure est passionnante car, tous les jours, nous inventons des choses nouvelles pour répondre au mieux aux attentes de nos clients », reconnaît celui dont le rêve était de devenir footballeur… Partisan de « faire ce que l’on dit et de dire ce que l’on fait », Frédéric Fabi a fait de la «disruption» son credo. Nul doute que le dernier investissement constitué par les solutions HP et Müller Martini va permettre de conforter encore un peu plus cette stratégie tournant le dos aux conventions.

En évoluton permanente
Organisée en partenariat avec les sociétés HP, Müller Martini mais aussi Xerox, Duplo, Inapa et Heidelberg, cette soirée a été l’occasion de visiter l’ensemble des installations de Domont et de découvrir quelques-uns des produits et services proposés par le groupe, comme le site www.clicalbum.com, nouvel outil de fidélisation autour du livre album personnalisé. Enfin, cette soirée a été l’occasion, pour Frédéric Fabi, de mettre à l’honneur l’ensemble des équipes qui composent le groupe autour des quatre structures que sont Dupli-Print à Domont, Dupli-Print Paris, Imprimerie Jenfi et clicalbum.com. Au total, une centaine de personnes pour un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros. Membre français du réseau IPN (International Printers Network) ainsi que du réseau Xerox Premier Partners, Dupli-Print fêtera en 2013 ses vingt ans. « Vingt années au cours desquelles nos métiers, nos prestations et nos compétences n’ont cessé d’évoluer », soulignent les responsables du groupe. Les derniers investissements réalisés confirment largement cette analyse.

 


 

Frédéric Fabi. Un président heureux.

La nouvelle rotative HP T350. Des possibilités d'applications très variées à haute vitesse (180 m/minute).

La T350 fait appel à des encres à base de pigments.

Bruno Trouvé, responsable commercial Europe, golfe Persique et Amérique chez HP. Quelque 70 rotatives jet d'encre ont été à ce jour installées par HP à travers le monde.

Philippe Michelon, directeur commercial chez Müller Martini France. Une trentaine de lignes SigmaLine sont en service dans le monde. Compatibles avec tous les systèmes d'impression numérique, elles permettent d'assurer toutes les opérations, du pliage et de la fabrication des cahiers à la mise sous film des produits finis.

Frédéric Fabi et Norbert Legait, directeur général, au milieu des salariés du groupe.

L'ouvrage de Marc Fanelli-Isla, Guide pratique des réseaux sociaux, paru aux Editions Dunod, a été imprimé sur la T350 et offert à chacun des participants à l'inauguration.

Les visites des ateliers du groupe Dupli-Print à Domont ont été extrêmement suivies.

CtP Kodak Magnus 400 II.

Trois presses iGEN4 équipent le site de Domont.

Ligne de fintion Buhrs BB300.

Il y a environ six mois, Dupli-Print a investi dans une presse Heidelberg Speedmaster XL 75, quatre couleurs + vernis acrylique avec possibilité de réaliser rainage, perforation et découpe en ligne sur le dernier groupe.

La notion de disruption chère à Frédéric Fabi figure en bonne place sur les murs du nouveau site de production.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous