Flux 100% numérique et presse jet d’encre pour le fabricant d’étiquettes Adesa

Le 28 septembre 2015 par Rodolphe Pailliez
L'équipe d'Adesa regroupée autour de son PDG, Brice Garugati. L'équipe d'Adesa regroupée autour de son PDG, Brice Garugati.

La société Adesa spécialisée dans la production d’étiquettes adhésives à destination de nombreux secteurs et selon différentes techniques d’impression, va prochainement installer une presse jet d’encre TAU 330 en 7 couleurs du constructeur Durst avec un système de finition laser en ligne Durst LFS 330. Le tout au sein d'un flux unifié 100% numérique.

Déjà équipée en flexographie, sérigraphie et numérique, la société Adesa implantée à St Geniès de Malgoirès dans le Gard, va ajouter une nouvelle corde à son arc avec l’arrivée d’une presse jet d’encre Durst TAU 330 en 7 couleurs complétée d’un système de finition laser en ligne LFS 330 de ce même constructeur.
En dehors des 4 couleurs primaires (CMJN), la presse TAU 330 intègre également l’orange et le violet permettant ainsi d’offrir, selon les responsables de Durst, un spectre colorimétrique couvrant 90% des teintes Pantone. Permettant des impressions en haute définition (720 x 1260 dpi), elle dispose également d’un module de blanc opaque pour impression sur supports transparents, métallisés ou colorés.
Cette configuration devrait permettre à Adesa de remplacer la sérigraphie par le jet d’encre sur le marché de la cosmétique, indique Brice Carugati, PDG de l’entreprise.

Des étiquettes prêtes à être expédiées
Le système de finition laser va permettre en outre, à partir d’un seul et même fichier, d’imprimer, et façonner en un seul passage des étiquettes prêtes à être expédiées. « Grâce à ce système, les changements de commande s’effectuent à la volée, sans arrêts ni gâche, et la découpe laser épouse parfaitement la cadence d’impression jusqu’à 48 m / minute », précisent les responsables de la société Jetpack qui depuis 2014, assure la distribution et le service autour des solutions numériques de Durst dans le domaine du packaging, en France et en Suisse.
La nouvelle solution retenue par Adesa va ainsi lui permettre de produire des étiquettes dans un flux unifié 100% numérique.

De l’alimentaire à la cosmétique
Créée en 1963, Adesa dispose d’un site de production de 7200 m2. La société emploie 50 personnes pour un chiffre d’affaires de 7,4 millions d’euros. Sa production d’étiquettes adhésives couvre de très nombreux secteurs : alimentaire, pharmacie, cosmétique, parfumerie, industrie, peinture, hygiène, automobile, etc.


 


 

Adesa

Une configuration en 7 couleurs. Aux quatre couleurs primaires (CMJN) viennent s'ajouter l'orange, le violet et un module de blanc opaque.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous