Granger-Veyron installe une platine de dorure

Le 15 janvier 2018 par Bakhta Jomni
Mots clés :
Devant la platine, (de g. à d.) Pierre Hoynant, président Heidelberg France,  Mathieu Fargier, conducteur chez HGV sur Easymatrix 106 et Richard Stéfani, gérant de HGV. Devant la platine, (de g. à d.) Pierre Hoynant, président Heidelberg France, Mathieu Fargier, conducteur chez HGV sur Easymatrix 106 et Richard Stéfani, gérant de HGV.

Jusqu’ici équipé d’anciennes machines à cylindres pour la dorure, Granger-Veyron a décidé d’investir pour développer son activité et la qualité de ses productions.

C’est la première MK Easymatrix 106 installée en France. Située à Privas en Ardèche (07), la société H. Granger-Veyron (HGV) est spécialisée depuis plus de 20 ans dans la création et la réalisation de  révélateurs d’essence : touches à sentir, mouillettes, cartes olfactives imaginées dans des formes classiques ou originales sur des supports imprimés, gaufrés ou dorés. A ce titre, H. Granger-Veyron collabore avec les plus grands noms de la parfumerie française et internationale. En août 2017, la première platine de dorure MK Easymatrix 106 FC a été installée. Cette machine figure aussi parmi les premières installations en Europe.

Pour de la dorure à prix concurrentiel

La platine Easymatrix 106 bénéficie des qualités techniques de ses grandes sœurs, la Promatrix 106 FC ou la Duopress 106 FCSB, et ouvre un accès à la dorure réalisée de façon industrielle pour un prix plus compétitif. Elle dispose de 20 zones de chauffe qui permettent, depuis le pupitre de commande, un réglage individuel précis. Le réglage motorisé de la pression se fait également depuis le pupitre de commande. La machine en standard est équipée d’un dispositif de dorure dans les 2 sens de défilement (longitudinal et transversal) qui optimise l’utilisation du film selon le besoin. L’utilisation de grandes bobines permet de réduire le nombre de changements sur les grandes séries. Son système de rembobinage des films de dorure permet un recyclage plus facile des bobineaux. La platine dispose par ailleurs d’une table de pré-chargement pour la préparation en temps masqué du prochain travail en découpe, gaufrage ou dorure.

La platine Easymatrix 106 FC est capable de traiter des supports à partir de 90 g/m², du carton compact jusqu’à 2000 g/m² et du carton ondulé (pour découpe uniquement) jusqu’à 4 mm dans des formats feuille minimum de 360 x 400 mm et maximum de 750 x 1060 mm pour une vitesse maximum de découpe de 7500 s/heure. En dorure, elle travaille à une cadence maximum de 6500 s/h.

Créée en 1996 par Hubert Granger-Veyron, l’imprimerie a été rachetée en 2009 puis développée par Richard Stéfani, le gérant actuel. L’entreprise emploie 10 salariés et affiche un chiffre d’affaires en croissance constante depuis plusieurs années. Soucieuse de l’environnement, HGV utilise des papiers FSC et imprime avec des encres françaises à faible migration et odeur qui génèrent ainsi très peu de parasitage olfactif et sont totalement conformes aux normes environnementales en vigueur.

  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous