Graphisme : sous le signe de la transmission

Le 08 décembre 2015 par Rodolphe Pailliez
L'affiche créée spécialement par Pierre Bernard pour l'événement auquel il devait participer. L'affiche créée spécialement par Pierre Bernard pour l'événement auquel il devait participer.

L’Alliance Graphique Internationale (AGI) et les graphistes français qui en sont membres ont organisé le 7 décembre au Théatre de la Colline à Paris, une journée entière d’échanges autour de la notion de «Transmission». En présence de plusieurs centaines de professionnels et d’étudiants et en hommage à l’affichiste Pierre Bernard décédé le 23 novembre et auteur de l’affiche invitant à cet événement.


Tout le monde n’avait d’yeux que pour l’affiche accompagnant l’événement, œuvre de Pierre Bernard. Mais tous ne savaient pas encore que celui-ci ne serait pas présent à cette conférence de l’Alliance Graphique Internationale à laquelle il devait pourtant participer.
Pierre Bernard est décédé le 23 novembre 2015 à l’âge de 73 ans. En 1970, il avait été l’un des trois fondateurs du « mythique » groupe Grapus. Vingt ans plus tard, il avait fondé l’Atelier de Création Graphique (ACG) avec toujours la conviction que le graphisme a une fonction culturelle et d’utilité publique. Membre de l’AGI depuis 1987, il enseignait le graphisme à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs à Paris.

D’enseigner à exposer
Placé sur le thème de la transmission, cette journée a permis d’aborder successivement les quatre thèmes suivants : Enseigner, Editer / publier, Clarifier l’espace et Afficher / exposer.
Plusieurs membres français de l’AGI – parmi la trentaine qui en constituent l’ossature – sont intervenus dans les débats ponctués de nombreuses questions et échanges autour de l’enseignement, de l’édition et de l’animation de l’espace.
L’occasion d’aborder des questions telles que « Comment envisager l’enseignement du graphisme face aux nouvelles technologies ? », « Doit-on initier des projets éditoriaux adaptés aux nouveaux moyens de transmission ? », « Comment la multiplication des canaux de diffusion des nouveaux médias change-t-elle la définition des rôles entre commanditaire, création et réalisation ? », etc.

Un plateau relevé
Cette journée a bénéficié de la participation de quelques-uns des plus grands graphistes français contemporains parmi lesquels Pierre di Sciullo, Jean Widmer, Michel Bouvet, Alain Le Quernec, Ruedi Baur, pour n’en citer que quelques-uns.
Une publication réalisée spécialement pour l’événement a été distribuée à cette occasion avec la contribution d’Emilie Rigaud pour la typographie, des Artisans du Regard  pour la photogravure, de Média-Graphic pour l’impression et d'Arctic Paper pour la fourniture du papier. Quant à l’affiche de Pierre Bernard, elle a été imprimée par l’atelier sérigraphique Lézard Graphique.
Autant de contributions remarquables pour une journée d’un haut niveau graphique.

- Un compte-rendu complet de cette journée sera présenté dans l’édition de France Graphique de février / mars 2016 (n° 345).


 

AGI

Plusieurs centaines de professionnels et d'étudiants ont investi le Théatre de la Colline le 7 décembre 2015.

AGI

Arctic Paper était partenaire de l'événement. Ann Eriksson, responsable marketing et Daniel Wormeringer, responsable développement d'Arctic Paper France ont écouté, renseigné et beaucoup distribué...

AGI

Une histoire d'affiches en quelque sorte.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous