Imprimerie de labeur : baisse de 3,7% de la production en France au premier trimestre 2016

Le 11 juillet 2016 par Rodolphe Pailliez
Stabilité au mieux pour le marché du livre, sinon des baisses de production tous azimuts. Stabilité au mieux pour le marché du livre, sinon des baisses de production tous azimuts.

A part le marché du livre qui se maintient au niveau du début de l’année 2015, tous les autres secteurs de l’imprimerie de labeur en France ont connu une baisse de leur activité par rapport à la même période de 2015 : de 1% pour les imprimés de gestion personnalisés à 7% pour les catalogues.

Selon le baromètre de l’Observatoire des marchés - Institut de développement et d’expertise du plurimédia (Idep) I + C, à périmètre constant, les tonnages de l’imprimerie de labeur ont baissé de 3,7% au cours du premier semestre 2016 par rapport au premier trimestre 2015.
Les résultats divergent selon les secteurs.
Au cours du premier trimestre, le marché du livre a été identique à ce qu’il était un an plus tôt alors que sur les trois trimestres précédents, il était en recul de 1,3 à 1,5%.

Le livre stable, les périodiques en chute et les catalogues en fort décrochage
Le marché des périodiques enregistrent lors de ces trois premiers mois de 2016 une baisse de 3%, légèrement inférieure à celle des trois trimestres précédents au cours desquels les baisses s’établissaient entre 4 et 6%.
Le marché des catalogues a connu un premier trimestre 2016 très difficile avec une chute de sa production en tonnage de 7% alors que les deux trimestres précédents avaient marqué un ralentissement de la baisse d’activité.
Sur les marchés de l’imprimé publicitaire, les imprimés publicitaires adressés enregistrent sur le premier trimestre une baisse de 2% par rapport à la même période 2015. Une baisse similaire à celle des deux trimestres précédents. Quant aux imprimés publicitaires non adressés, ils plongent lors de ce premier trimestre 2016 avec une chute de 6%, la plus forte depuis longtemps.
Enfin, les imprimés de gestion personnalisés limitent la chute (- 1%) tandis que les imprimés administratifs et commerciaux non personnalisés (- 4%) suivent une pente descendante.

 

Imprimerie de labeur

Sur l'ensemble du premier trimestre 2016, la baisse de la production en tonnage a été de 3,7% par rapport à la même période 2015.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous