L’ATF tient congrès et s’engage pour l’avenir

Le 28 novembre 2011 par Rodolphe Pailliez
Le Palais des Congrès de La Baule, cadre du Congrès 2011 de l'ATF. Le Palais des Congrès de La Baule, cadre du Congrès 2011 de l'ATF.

L’Association technique française de flexographie (ATF) a tenu son treizième Congrès à La Baule (44) le 24 novembre sous la présidence de Jean-Jacques Caussarieu. Celui-ci a été l’occasion de faire un vaste tour d’horizon des marchés et des techniques lors de trois tables rondes réunissant agences de création, utilisateurs d’emballages, imprimeurs et fournisseurs. Rappelant que l’ATF fêtera en 2012 ses trente ans d’existence, Jean-Jacques Caussarieu n’a pas manqué de souligner l’extraordinaire évolution de ce procédé tout au long de cette période. « Aucune technique d’impression n’a connu un tel développement en si peu de temps. Nous sommes aujourd’hui en présence d’un procédé universel. Tout est désormais possible et si la flexo a évolué, les marchés ont également changé dans le même temps », a-t-il déclaré en substance.

Tables rondes et table top
Après une présentation de la place des emballages imprimés au sein du marché des industries graphiques par Valérie Bobin, responsable Études et observatoires au sein de l’OPCA-CGM et une réflexion de Xavier Guillon, directeur général de France Pub, sur le rôle de média décisif joué par l’emballage, ce congrès 2011 de l’ATF a enchaîné trois tables rondes. La première consacrée aux attentes des donneurs d’ordres et consommateurs ; la seconde à l’évolution de la photogravure flexo et la dernière aux solutions d’impression flexo destinées à étonner les donneurs d’ordres. Autant de thèmes de réflexion complétés par la présence de plusieurs table top où fournisseurs et prestataires de services ont pu présenter leur offre en matière de solutions (technique, formation, etc.).

L’étiquette adhésive à l’honneur
Ce congrès s’est achevé par la traditionnelle cérémonie des Flexostars, la vingt-cinquième du nom. Quinze Flexostars d’Or ont été décernés à cette occasion. Le Prix de l’Innovation a été attribué à la société Deltasacs (photograveur : Mediaflex Clichés France), le Prix Spécial du Jury à la société ETTA (photograveur : Graphilabel) et le Super Flexostar au fabricant d’étiquettes adhésives SBE et au photograveur Flexocolor.

Une maison de l’emballage imprimé
À l’occasion de ce congrès, le président de l’ATF a souhaité voir la mise en place dans les meilleurs délais d’une Maison de l’emballage imprimé rassemblant l’ensemble des acteurs concernés et à même d’être force de propositions auprès des instances gouvernementales.
« Afin d’acquérir une nouvelle dimension et de disposer d’autres moyens, il nous faut aujourd’hui disposer d’un autre type d’organisation. Face aux multiples changements que nous connaissons, le monde associatif se doit lui aussi d’évoluer », a-t-il mentionné en conclusion.


 

Jean-Jacques Caussarieu. Un président tourné vers l'avenir.

Trois tables rondes ont marqué ce 13ème Congrès.

Des professionnels réunis autour notamment d'un certain nombre de table top.

Prix Spécial du Jury pour l'imprimeur ETTA et le photograveur Graphilabel. Didier Guenu (Graphilabel) félicité par Jean-Jacques Caussarieu.

Prix de l'Innovation pour l'imprimeur Deltasacs et le photograveur Mediaflex Clichés France.

Le Super Flexostar 2011 a été attribué au fabricant d'étiquettes SBE et au photograveur Flexocolor.

Fondateur de la société Flexocolor en 1984 et du groupe JLC, photogravure multi-process (flexo, offset, hélio), Jean-Louis Colombier, figure légendaire de la profession, a annoncé à l'occasion de ce Congrès avoir quitté la direction de cette entreprise qui a remporté cette année 5 Flexostars d'Or et le Super Flexostar !
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous