L’Ecole Estienne investit en finition avec Horizon

Le 24 janvier 2012 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,

L’Ecole Estienne a investi dans un équipement de finition avec la mise en production d’un thermo-relieur mono pince Horizon BQ 270 CFC. Ce nouvel équipement sera présenté à l’occasion des journées portes ouvertes de l’école qui se dérouleront le vendredi 3 et le samedi 4 février et inauguré lors de la nocturne professionnelle qui se tiendra le vendredi soir de 18 heures à 20 h 30. « Ce nouvel investissement dans le domaine de la finition permettra d’apporter des compétences supplémentaires aux élèves dans le segment du dos carré collé et, tout particulièrement, pour les applications liées à l’évolution du numérique, dont la spécificité du livre à la demande », indique Gérard Becker, chef de travaux.

Une version entièrement automatisée
Cet équipement a été retenu dans sa version la plus complète et automatisée avec un margeur de couvertures équipé de six raineurs (centraux + rabats), le réglage du 1 to 1 (changement unitaire d’épaisseur), un lecteur de codes à barres pour la lecture de la concordance entre les pages intérieures et les couvertures.

Intégration dans le flux CIP4
Ce nouvel équipement de finition est intégré dans le flux CIP4 dont est dotée l’école. Avec la solution PX Net Ready, Horizon a développé un système permettant d’instituer un dialogue entre les données du client et le thermo-relieur afin de connaître en temps réel l’évolution du processus de fabrication de la commande initiale jusqu’à la livraison. Une fois le thermo-relieur relié au système GPAO du client, celui-ci peut récupérer les données de réglages des travaux et assurer un retour d’information grâce au format CIP4/JDF. Ce système permet ainsi la planification, le contrôle, la gestion des coûts et l’analyse de l’avancement des travaux. « C'est le premier véritable outil de finition dont se dote l’établissement qui, jusqu’à présent, était obligé d’avoir recours à des services extérieurs pour finaliser un certain nombre d’ouvrages et de documents réalisés par les élèves », souligne Gérard Becker.

L'Ecole supérieure des arts et industries graphiques Estienne, boulevard Auguste Blanqui à Paris dans le treizième arrondissement. L'Ecole supérieure des arts et industries graphiques Estienne, boulevard Auguste Blanqui à Paris dans le treizième arrondissement.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous