L’imprimerie parisienne ADM combine numérique et découpes

Le 19 juillet 2013 par Rodolphe Pailliez
Table de découpe numérique Kongsberg i-XE10 installée chez ADM. Table de découpe numérique Kongsberg i-XE10 installée chez ADM.


La société ADM – imprimerie numérique et studio graphique – a investi récemment dans  une table de découpe numérique Kongsberg i-XE10 d’Esko qui vient prolonger, au niveau façonnage, son parc d’impression composé notamment de deux presses HP Indigo 3000 et 5000.
Installée dans le dix huitième arrondissement de Paris, cette société créée en 1994 par Loïc Maiche articule son développement autour de trois concepts étroitement associés : l’impression numérique, les courts tirages et les travaux en direction du secteur du luxe qui représentent environ les deux tiers de son chiffre d’affaires.
« Plus encore qu’avec des impressions conventionnelles, les petites séries à destination notamment de la PLV constituent un complément parfait de l’impression numérique », souligne Loïc Maiche, directeur de cette société lauréate en 2012 du Cadrat d’Or numérique décerné par la Compagnie des chefs de fabrication de l’imprimerie (CCFI).
« Nous sommes toujours à la recherche de réalisations qui sortent des standards habituels. Avec ce nouvel équipement, nous sommes à même d’aller très loin dans la découpe des finesses », poursuit Loïc Maiche.
Pour Céline Mercier, directrice ajointe, cet investissement devrait permettre de conforter ADM dans sa volonté d’être force de propositions vis-à-vis de ses clients. « Nous avons la possibilité de faire appel à des supports extrêmement fins comme du calque par exemple sans risque que la découpe n’occasionne de brûlures comme dans le cas de l’utilisation d’un laser. C’est également pour certains supports ou matières particulières, la possibilité de découper à mi-chair, d’où tout un éventail de possibilités à la fois techniques et créatives », indique-t-elle.

Une PLV sous forme de livre
ADM a réalisé tout récemment pour le parfumeur parisien du boulevard Saint-Germain, Diptyque, une PLV se présentant sous forme de livre géant et mettant en œuvre de très nombreuses découpes amovibles et interchangeables en fonction des thèmes et des saisons. Réalisée à une cinquantaine d’exemplaires en compagnie de l’entreprise Legrand Façonnage, cette PLV installée à travers le monde dans les points de vente de Diptyque, notamment en France, en Angleterre et aux Etats-Unis, bénéficie sur sa couverture d’un marquage à chaud qui combiné avec le papier utilisé (Fedrigioni) confère à l’ensemble une haute valeur ajoutée.

Parallèlement à l’investissement dans cette table de découpe numérique Kongsberg i-XE10, ADM a complété son atelier de façonnage avec l’acquisition de différents matériels dont, à l’occasion du salon Graphitec au mois de juin dernier, une couseuse Smyth F3088 en 52 cm de large. Bénéficiant d’une alimentation semi-automatique, elle est adaptée aux petites et moyennes séries.

 

De g. à d. : Céline Mercier, directrice adjointe d'ADM, Christian Roche, responsable grands comptes Esko et Loïc Maiche, directeur d'ADM.

ADM est équipée de deux presses numériques HP Indigo 3000 et 5000.

PLV réalisée pour le parfumeur parisien Diptyque.

Découvrez le numéro 355 de France Graphique

Découvrez le numéro 355 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous