L'Ormont Imprimeur s'équipe en finition

Le 31 janvier 2014 par Bakhta Jomni
Mots clés : ,
La nouvelle encarteuse de l'imprimerie. La nouvelle encarteuse de l'imprimerie.

L’Ormont Imprimeur, à Saint-Dié des Vosges (88), a mis en production deux nouvelles machines de finition. Tout d’abord la première encarteuse piqueuse ST 200 de France, présentée à la drupa 2012. La machine est toutes options et comprend des caméras de reconnaissance des cahiers pour chaque margeur et une automatisation de la station de piqûre, du trilame et du stacker.

«Cette nouvelle encarteuse nous a permis d’augmenter notre capacité de production de 60%», déclare Francis Bianchi, responsable de fabrication de l’Ormont. « Cette amélioration considérable est notamment due aux automatismes qui apportent une grande précision de calage, un agrafage parfait sans aucun arrêt en cours de production. Le système de caméras de contrôle prévient les erreurs humaines et génère un grand confort de conduite pour nos opérateurs. Enfin, le stacker assure un passage fiable des feuilles jusqu’à la filmeuse et nous permet de gagner énormément de temps », détaille-t-il. Pour le pliage, l’imprimerie a opté pour la nouvelle Stahlfolder TH 66 avec un groupe à 6 poches et un deuxième à 4 poches. Cette dernière est également entièrement automatisée au niveau des réglages des cylindres et poches.

L’Ormont Imprimeur est spécialisé la réalisation de documents commerciaux destinés aux entreprises (dépliants, affiches, brochures piquées, brochures dos carré cousu et collé) et dans la découpe à plat et à l’emporte-pièce. L’entreprise emploie 42 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 4,7 M€.  
 

La plieuse stahlfolder. La plieuse stahlfolder.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous