La Fête du graphisme investit la commande

Le 03 février 2014 par Bakhta Jomni
Les conférences ont eu lieu à la BNF. Les conférences ont eu lieu à la BNF.

La Bibliothèque Nationale de France (BNF) accueillait jeudi 30 janvier une journée de conférences dans le cadre de la Fête du graphisme. Le thème traité était « investir la commande ». L’auditoire majoritairement composé de graphistes et de designers a pu assister aux interventions de personnalités internationales et nationales du secteur. La matinée a été consacrée à trois tables-rondes. La première a permis à l’Alliance française des designers (AFD) de présenter son travail en tant que premier syndicat professionnel pluridisciplinaire. L’organisation a insisté sur l’importance de s’implanter sur le territoire au niveau local afin de faire remonter l’expérience de terrain des graphistes mais également de faire du lobbying. L’assistance a manifesté ses difficultés face aux appels d’offres publics exigeant un travail important sans aucune rémunération.

La deuxième table-ronde réunissait Catherine Zask, designer graphique, l’imprimerie La Galiote-Prenant, le papetier Arjowiggins, Marianne Théry, directrice des éditions Textuel et Géraldine Lay, responsable de fabrication aux Editions Actes Sud. Chacun a fait part de sa façon de collaborer avec les autres acteurs de la chaîne. En fin de matinée, le grand affichiste français Alain Le Quernec a présenté son expérience de travail avec l’homme politique Alain Poignant dès 1975. Il était entouré de H5 (Ludovic Pouplain), créateur du film Logorama, du duo de graphistes M/M et de Pauline de Montferrand, directrice de création au sein de l’agence parisienne Fred & Farid.

L’après-midi a permis de passer en revue plusieurs commandes considérées comme exemplaires par les créateurs. Parmi les graphistes présents, citons notamment Cléo Charuet, qui a refondu l’image de Monoprix, Etienne Mineur aux manettes du site d’Issey Miyake pendant plusieurs années et Peter Knapp, directeur artistique du magazine Elle dans les années 60. Chacun a pointé les divers aspects positifs de ces commandes et leur déroulement.

La journée du lendemain était quant à elle consacrée aux étudiants et lycéens désireux de devenir graphistes et leur a permis de rencontrer les enseignants de grandes écoles de France ou de l’étranger.

Michel Bouvet, organisateur de la Fête du Graphisme.

Le cousu-Zask, une typo mobile proposée par Catherine Zask pour le prix Emile Hermès.

Une des affiches d'Alain Le Quernec.

Le travail de M/M pour Balenciaga.

La campagne Monoprix.

Le site d'Issey Miyake par Etienne Mineur.

Le magazine Elle après sa refonte par Peter Knapp.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous