La Sagim (77) fait le bilan de ses investissements en numérique

Le 25 avril 2012 par Bakhta Jomni
Mots clés : ,
La Sagim est installée à Courtry (77) en région parisienne. La Sagim est installée à Courtry (77) en région parisienne.

En septembre 2010, l’imprimerie Sagim, installée à Courtry (77) en région parisienne, avait investi dans une presse numérique jet d’encre Kodak Prosper 1000. Spécialisée dans la fabrication de livres, elle avait été la première d’Europe à le faire, après son rachat en avril 2009 par Christian Devambez et Guillaume de Courcy. « Nous avions le choix entre réinvestir en offset ou passer en numérique. Nous avons opté pour le numérique », explique Guillaume de Courcy, directeur général de la Sagim. Parallèlement, l'imprimerie avait investi dans une solution de finition en ligne Hunkeler et dans un gestionnaire de flux Prépresse Kodak Prinergy, capable d'alimenter le système Prosper 1000 et le système CTP Kodak Lotem 800 sur lequel sont produites les plaques offset destinées aux deux presses Variquik équipant déjà la Sagim. « Nous avons réalisé la mise en route de la presse et la formation de tous les opérateurs en deux mois », se souvient Guillaume de Courcy. « Tous nos opérateurs travaillant aujourd'hui sur la presse sont d'anciens offsettistes qui se sont très bien adaptés à la technologie numérique et qui ont, de plus, apporté leurs qualités et leur expérience d’imprimeurs confirmés ».
Aujourd’hui, les dirigeants de l’imprimerie, dont le but était de proposer une offre compétitive sur les courts et moyens tirages grâce à un programme d'investissement estiment avoir atteint leur objectif. « Nous sommes compétitifs à partir de 500 exemplaires et jusqu'à des tirages de 4000 exemplaires », affirme Guillaume de Courcy. « Aujourd'hui, les éditeurs préfèrent réaliser des tirages initiaux plus courts et réimprimer en fonction de la demande. Les délais sont également revus à la baisse et nous ne disposons le plus souvent que d'une semaine pour réaliser un tirage initial et de quelques jours pour une réimpression. » La Sagim envisage prochainement l'acquisition d'une presse couleur Nexpress de Kodak pour l'impression en numérique des couvertures de livres.

Créée dans les années soixante, la Sagim s'adresse à une clientèle de petits, de moyens ou de grands éditeurs français tels que Grasset, Odile Jacob, les Presses Universitaires de France, Flammarion ou Gallimard.


 

Un opérateur au travail.

Les ouvrages imprimés par la Sagim.

Guillaume de Courcy, directeur général de la Sagim.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous