Le concours « Creative Awards by Saxoprint » a révélé son lauréat 2016

Le 17 juin 2016 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,
La campagne "Bateau balle" remporte le Grand prix du Jury 2016. La campagne "Bateau balle" remporte le Grand prix du Jury 2016.

La deuxième édition du concours organisé par l’imprimeur en ligne Saxoprint a connu son épilogue le 15 juin à l’occasion d’une soirée qui s’est déroulée en présence de quelque deux cents invités. A la campagne lauréate en 2015, « Pandarévolution », succède cette année une campagne tout aussi percutante et choc baptisée « Le bateau balle » signée par deux créatifs de l’agence Fullfix, Jean-Philippe Barray et Pierre Digonnet.


Cette édition 2016 a mobilisé plus de 900 participants intervenant sur le thème de la protection des océans à destination d’une campagne d’affichage pour le compte de l’ONG environnementale WWF France.
Les dix lauréats (5 prix du Jury, 3 prix du public parrainé par Act responsable et 2 prix Jeune créatif parrainé par le Moovjee) se sont vus remettre par l’organisateur plus de 15.000 euros de dotations financières dont 7.000 euros pour le grand prix du jury dont la création accompagnera la nouvelle campagne du WWF France qui sera affichée sur le réseau Métrobus du 27 juin au 12 juillet prochains en affichage 4 x 3.

Une campagne a double sens de lecture
Grand prix du jury 2016, la campagne « Le bateau balle » est signée par deux créatifs expérimentés Jean-Philippe Barray et Pierre Digonnet travaillant au sein de l’agence Fullfix.
« C’est une campagne a double sens de lecture qui pointe en premier lieu, la surpêche comme l’une des causes de la dégradation des océans et, en deuxième lieu, la faune et la flore maritime qui voient en la surpêche la mort qui vient les faucher », souligne Jean-Philippe Barray.
Cette cérémonie de remise s’est déroulée dans le cadre du restaurant « La Gare » dans le quartier de La Muette dans le seizième arrondissement de Paris, en présence de quelque deux cents invités, de Daniel Ackermann, directeur de Saxoprint, de Pascal Canfin, directeur général du WWF France, de Jacques Olivier Barthes, directeur de la communication du WWF France, d’Olivier Altmann, président fondateur de l’agence de publicité Altmann + Pacreau et président du jury, etc.

Notons parmi les participants à cette soirée un certain nombre de fournisseurs des industries graphiques tels que Billerud Korsnäs, HP, Kodak, Konica Minolta Sensing, Kurz, etc., de représentants de revues sur la communication et les arts graphiques (France Graphique, Graphiline, CB News, Bepub, Etapes, etc.) ou de salons (Viscom Paris).

Le print, un média important
« Nous avons eu la chance d’avoir un jury très professionnel qui bien que venant d’origines différentes, s’est rapidement mis d’accord sur les meilleurs travaux. C’est la preuve que le print reste un média pour mobiliser le public sur des causes qui en valent la peine », a souligné lors de cette remise Olivier Altmann.

Cinq expositions publiques vont rendre hommage dans les semaines à venir aux 50 meilleures créations de cette édition des « Creative Awards by Saxoprint » : à Paris Plage du 18 juillet au 21août, au salon Viscom Paris du 6 au 8 septembre, au salon nautique du Grand Pavois à La Rochelle du 28 septembre au 3 octobre et dès novembre 2016 dans les écoles e art sup et sup de pub qui accueilleront l’exposition au sein de leurs campus parisiens.
Ces différentes manifestations baptisées « Les Creative Awards Tour 2016 » sont organisées par l’agence de communication Mlle Pitch fondée et dirigée par Magali Faget, et responsable de la communication du concours de Saxoprint.

 

Creative Awards

Une création signée Jean-Philippe Barray et Pierre Digonnet de l'agence Fullfix.

Creative Awards 2016

Entourant Daniel Ackermann, directeur de Saxoprint, Olivier Altmann, président du jury (à g.) et Pascal Canfin, directeur général du WWF France (à d.).

Creative Awards 2016

Daniel Ackermann, directeur de Saxoprint. "Cette année, la mobilisation a été exceptionnelle".

Creative Awards 2016

Les deux lauréats entourés d'Olivier Altmann (à g.) et de Pascal Canfin et Daniel Ackermann (à d.).
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous