Le Coran fabriqué sur deux lignes de reliure Müller Martini

Le 19 mars 2012 par Bakhta Jomni
Les éditions du Coran en format poche comptent parmi les spécialités du King Fahd Complex. Les éditions du Coran en format poche comptent parmi les spécialités du King Fahd Complex.

Depuis cet automne, l’imprimerie King Fahd Complex à Médine (Arabie Saoudite) imprime ses exemplaires du Coran sur deux lignes de reliure Diamants MC 60 de Müller Martini. Avec dix millions d’exemplaires imprimés par an, cette entreprise est le premier fabricant mondial de Corans. Les deux nouvelles lignes de reliure configurées à l’identique contiennent une machine de passure en colle Collibri, une machine de pose des signets Ribbon, un massicot trilame Merit S et un empileur de livres BLSD 650. Elles ne sont pas uniquement utilisées pour l’impression de l’édition originale du Coran dans de nombreux formats différents (du format poche au grand format), mais également pour des traductions de l’interprétation du Coran dans 58 langues différentes ainsi que d’autres ouvrages à thèmes religieux et un magazine à parution semestrielle. « Nous voulons être uniques en ce qui concerne nos ouvrages et c’est pour cette raison que nous avons une forte exigence en termes de qualité, et ce, à tous les niveaux de la production. Chaque exemplaire du Coran est contrôlé manuellement avant d’être expédié », précise Mohammad Salim Al-Oufi, secrétaire général de King Fahd Complex qui emploie quelque 1 500 salariés.

Sur les deux Diamant MC 60 identiques, le King Fahd Complex fabrique chaque année 10 millions d'exemplaires du Coran. Sur les deux Diamant MC 60 identiques, le King Fahd Complex fabrique chaque année 10 millions d'exemplaires du Coran.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous