Les défis du recrutement dans les arts graphiques

Le 05 mars 2019 par Bakhta Jomni
Mots clés :
Elvire del Fondo, dirigeante du cabinet de recrutement Audigny Consulting. Elvire del Fondo, dirigeante du cabinet de recrutement Audigny Consulting.

Interview d'Elvire del Fondo, dirigeante du cabinet de recrutement Audigny Consulting.

Un chef d’entreprise doit aujourd’hui savoir se vendre et valoriser son entreprise pour recruter facilement. Impliquer les collaborateurs dans les prises de décisions et définir clairement leur rôle dans l’organisation lui permettra ensuite de les garder. Elvire del Fondo, fondatrice d’Audigny Consulting apporte chaque jour son expertise à ces dirigeants pour recruter de nouveaux talents dans le secteur des arts graphiques.

Le système français de l’emploi est-il efficace en comparaison à celui de nos voisins européens ? Quels sont ses défauts et ses qualités ?
Elvire del Fondo : Lorsque je suis sortie de l’école en 1993, mon mémoire de fin d’année traitait de l’inadéquation entre l’offre et la demande et du problème du chômage. Trois facteurs sont aujourd’hui à mettre en avant pour pointer cette inadéquation. Tout d’abord la fracture numérique. Les offres sont aujourd’hui disponibles sur interface digitale mais tout le monde n’y a pas accès. Deuxième facteur, le système de fonctionnement de Pôle emploi et de l’Apec, construit sur un référentiel complètement désuet. La nomenclature des métiers qui en découle l’est donc également. Enfin, il faut pointer la mentalité des Français. Nous avons un problème avec le fait que quelqu’un venant de l’agroalimentaire puisse être efficace dans un autre secteur comme les arts graphiques. En France on n’autorise pas de telles passerelles et mobilités alors que c’est le cas en Belgique ou en Espagne. On reste également très soumis aux clichés, tels que la jeune femme qui fait un bébé ou le senior qui a des difficultés en informatique. Il y a une vraie difficulté avec la diversité de profils et de parcours. Le recrutement reste un risque en France et cela sécurise de se dire que la personne recrutée est orthonormée. Pourtant il faut aller chercher dans les métiers connexes et pas chez les concurrents.

Retrouvez l'intégralité de l'interview d'Elvire del Fondo dans le numéro 363 de France Graphique.

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 363 de France Graphique

Découvrez le numéro 363 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous