Les encres Brancher à l’heure chinoise

Le 25 mai 2012 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,
Le site Brancher à Tremblay-les-Villages. Le site Brancher à Tremblay-les-Villages.

Le tribunal de commerce de Chartres (Eure) vient d’entériner la reprise de la société Brancher par le fabricant chinois Suzhou Kingswood Printings Inks, avec une entrée en possession au 1er juin 2012. « Les éléments présentés par la société Kingswood constituent les meilleurs gages pour la continuité de la société Brancher, incluant la sauvegarde de 82 emplois sur le siège de Tremblay-les-Villages et les trois agences de Lyon, Angoulême et Nantes, indique un communiqué signé par Nick Wu, PDG de Kingswood Inks et Emmanuel Jublot, directeur des ventes France de Brancher. La filiale polonaise de Brancher est également préservée. »

Offset traditionnel
La société Kingswood est le plus important fabricant d’encre offset traditionnel en Chine. Elle emploie 250 personnes et réalise un chiffre d’affaires de près de 55 millions d’euros, dont 35 % à l’export, pour un volume fabriqué de 13.000 tonnes. Né d’une initiative familiale, Kingswood est coté à la Bourse de Shenzhen depuis fin 2011. Le projet présenté par le fabricant chinois repose sur plusieurs points. Tout d’abord, le maintien en France, c’est-à-dire sur le site de Tremblay-les-Villages, non loin de Dreux, des fabrications offset conventionnel actuelles, et la spécialisation des développements en encres ultraviolet (hélio et flexo) pour emballages alimentaires et produits à haute valeur ajoutée. Si ce projet table sur le maintien de la qualité des produits et des services pour lesquels la société Brancher est reconnue, il envisage également des économies, grâce aux synergies entre les deux entités et aux économies d’échelle. Autres priorités : la volonté d’investissements en recherche-développement afin de renforcer le portefeuille de produits de la société française et développer les encres de nouvelle technologie, la promotion de la marque Brancher, et le développement appuyé des ventes. Enfin, le projet prévoit l’accès à de nouveaux marchés pour les produits développés à Tremblay-les-Villages, grâce au réseau commercial de Kingswood.

Continuité sans faille
« Cette nouvelle dynamique dessine le périmètre d’une offre résolument attrayante pour les clients et partenaires de la société Brancher, en améliorant la compétitivité à long terme sur le marché et en offrant de nouvelles opportunités », souligne Emmanuel Jublot. Le communiqué, en date du 23 mai, indique enfin que les salariés Brancher, qui ont soutenu majoritairement le projet de la société Kingswood, remercient l’ensemble de la clientèle Brancher pour son soutien ces derniers mois et travaillent pour assurer « une continuité sans faille ». Créée en 1840, la société Brancher était, depuis lors, restée fidèle à sa « politique d’indépendance », souhaitant offrir au marché une alternative crédible à la domination du secteur par les grands groupes. Employant 125 personnes, la société était en liquidation judiciaire depuis la mi-janvier 2012.

Des atouts reconnus.

Un nouveau départ.

Développer des encres de nouvelle technologie.

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 364 de France Graphique

 Découvrez le numéro 364 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous