Les encres Brancher sauvées de la liquidation

Le 12 mars 2019 par Bakhta Jomni
Le site de Brancher à Tremblay-les-Villages. Le site de Brancher à Tremblay-les-Villages.

Alors que le sort d’autres entreprises françaises reste encore inconnu, les encres Brancher ont trouvé un repreneur.

Le tribunal de commerce de Chartres a validé jeudi 7 mars, l’offre d’Emmanuel Tetu, reprenant l’activité totale de Brancher avec un transfert de propriété effectif le 18 mars 2019. Cette reprise comprend le site de Tremblay les villages (28), l’agence d’Angoulême (16) ainsi que la filiale polonaise. 36 personnes en France (à Tremblay et Angoulême) seraient concernées par cette reprise alors que Brancher employait jusqu’ici 54 personnes en CDD ou CDI. Le rachat de Brancher est envisagé dans une perspective de création d’un pôle graphique sur le site de Tremblay. Ce dernier continuerait à produire des encres tout en attirant d’autres acteurs des consommables et en élargissant la gamme de produits actuellement distribuée.

Un repreneur issu du secteur

Emmanuel Tetu est propriétaire de Tetu Group qui comprend 2 sociétés Tetu Agency et Saga proposant de l’achat revente de produits pour les imprimeurs ou de la prestation de services dans le domaine des consommables arts graphiques orientés vers la rotative. Il a à son actif 30 ans d’expérience en tant que conducteur de machine puis commercial et directeur des ventes chez Sun Chemical avant la création en 2003 de sa société Saga.

  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous