Marketing cross-canal : le rôle primordial du mobile

Le 24 août 2016 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : , ,
Une étude d'une quarantaine de pages réalisée par Econsultancy et Adobe. Une étude d'une quarantaine de pages réalisée par Econsultancy et Adobe.

En matière de marketing cross-canal, tout commence avec le mobile. Tel est l’enseignement principal d’une étude réalisée conjointement par le cabinet Econsultancy (Londres, New-York, Singapour) et Adobe, publiée au mois de juillet.

La principale question qui sous-tend cette étude introduite par John Travis, vice-président et responsable marketing EMEA d’Adobe, est la suivante : comment la stratégie mobile des entreprises se positionne-t-elle par rapport à celle des marketeurs mondiaux ?
En effet, si les consommateurs ont de plus en plus recours aux canaux mobiles pour interagir avec les marques, s’agit-il pour autant de canaux incontournables dans les stratégies marketing ?
Les résultats de l’enquête dans le dernier Rapport sur l’intelligence digitale (Digital Intelligence Briefing) intitulé « Taking advantage of the mobile opportunity » (Tirer parti du mobile) montrent comment décliner une marque sur tous les canaux en donnant la priorité au mobile.

Marketing, numérique et e-commerce
Ce rapport sur l’intelligence digitale a été réalisé au mois d’avril et mai 2016 auprès de plus de 4000 professionnels (4166 très précisément) du marketing (60%), du numérique et du e-commerce (40%) interrogés en ligne.
Les réponses ont été collectées principalement auprès de professionnels asiatiques (44%), européens (30%), australiens et néo-zélandais (17%).
Parmi les enseignements fort nombreux de ce rapport, mentionnons notamment les points suivants :
- 60% des entreprises interrogées pensent augmenter leurs investissements dans la technologie mobile au cours de l’année à venir. Elles étaient 62% en 2015. 38% de ces entreprises (contre 35% en 2015) pensent conserver un niveau d’investissements similaires au cours des prochains mois. Celles qui vont réduire ce niveau d’investissement demeure stable également (3% en 2015, 2% en 2016).
- La stabilité est également de mise concernant l’utilisation entre tablettes et smartphones selon les régions considérées. Pour les smartphones, 75% en Amérique du Nord, 65% en Europe et 70% en Asie-Pacifique. Pour les tablettes, 25% en Amérique du Nord, 35% en Europe et 30% en Asie-Pacifique.
- A la question « Vous considérez-vous comme une entreprise pionnière dans l’utilisation de la technologie mobile ? », le « oui » est en nette progression passant de 13% en 2014 à 19% en 2015 et 27% en 2016. Le « non » quant à lui recule passant de 62% (2014) à 61% en 2015 puis à 48% en 2016.
Quant aux « sans avis », ils tournent aux alentours de 20 – 25%.
Quoi qu’il en soit et comme le souligne John Travis, « le mobile va influencer et déterminer de plus en plus l’expérience future des clients ».

Marketing cross-canal

60% des entreprises interrogées prévoient d'augmenter leurs investissements en technologie mobile et 38% conserveront le même rythme d'investissements.

Marketing cross-canal

Entre tablettes et smartphones, le rapport de force est pour ainsi dire identique selon les régions, toujours en faveur des smartphones.

Marketing cross-canal

Entre 2014 et 2016, le nombre d'entreprises revendiquant le titre d'organisation mobile est passé de 13% à 27%.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous