Norske Skog ouvre les portes de sa papeterie de Golbey

Le 17 septembre 2015 par Bakhta Jomni
La papeterie est située à Golbey près d'Epinal, dans les Vosges. La papeterie est située à Golbey près d'Epinal, dans les Vosges.

La papeterie de Golbey (Vosges), filiale du groupe norvégien Norske Skog et leader européen de la fabrication de papier journal développe de plus en plus les partenariats locaux afin de pallier la baisse régulière de sa production, de l'ordre de 5 à 7% par an.

France Graphique a accompagné, mercredi 9 septembre, quelques membres de l'association Culture Papier, lors d'une journée à l'usine Norske Skog de Golbey (Vosges). Seul représentant de la presse arts graphiques à couvrir le déplacement, France Graphique a ainsi eu l'occasion de visiter les locaux du premier producteur européen de papier journal. L'occasion également de découvrir la démarche innovante de cette entreprise,  qui développe divers partenariats avec des sociétés complémentaires afin de pallier la baisse régulière de sa production, de l'ordre de 5 à 7% par an. L'entreprise, installée depuis 1992 dans les Vosges, a ainsi su s'entourer de sociétés oeuvrant dans des secteurs aussi divers que le revêtement de sols, les panneaux isolants à base de bois ou encore la chimie verte. L'usine a su attirer ces nouveaux partenaires, notamment grâce à ses déchets (cendres de biomasse, déchets de collecte, copeaux de bois, ...) qu'elle recycle par leur biais, devenant ainsi leur fournisseur principal de matières premières.

Retrouvez notre reportage exclusif dans le numéro de fin d'année de France Graphique (FG 344).

© photos : Pascal Guittet

 

Le stockage des vieux papiers

L’entrepôt contient environ un semaine de stock de papiers de récupération. 80% seront utilisés pour fabriquer la pâte, le reste représentant des contaminants.

Le tambour

Pour fabriquer la pâte, les vieux papiers sont introduits dans un tambour avec de la soude, du savon et de la silicate. Les gros contaminants (déchets métalliques et particules de plastique) sont éliminés durant cette étape.

La chaudière biomasse

Les déchets de plastique sont transformés en paillettes avant d’être incinérés avec les déchets de bois et les boues de désencrage dans une chaudière à lit fluidisé utilisant du sable en mouvement. Les cendres seront revendues pour la fabrication de plastique et revêtements de sols.

Le désencrage du papier

La pâte à papier est introduite dans des cellules de flottation permettant de détacher l’encre grâce à l’envoi d’air. Cette dernière s’accroche aux bulles d’air pour former une mousse en surface, qui sera éliminée. L’opération est répétée 10 à 15 fois.

Le parc à bois

Le bois entre pour un tiers dans la composition de la pâte à papier. Il est écorcé, puis transformé en plaquettes qui seront déchiquetées dans des raffineurs.

Les cyclones

Les petits contaminants sont éliminés grâce à à un dispositif composé de tubes appelé cyclones.

La machine à papier numéro deux

Cette machine à papier, démarrée sur le site en janvier 1999, produit 1800 mètres de papier par minute.

La bobine mère

Après passage entre des toiles, sur un feutre, et dans 3 zones de pression, le papier est sec à 50%. Il atteint 9% d'humidité après séchage entre 36 cylindres. Pour l’aspect satiné, la feuille passe entre des rouleaux à calandres, l’un en acier chauffé à 185°C et l’autre avec revêtement en polyuréthane.

Le scanner

En sortie de machine, un scanner permet de connaître toutes les caractéristiques de la bobine : poids, humidité, épaisseur, grammage, couleur, formation de la feuille (disposition des fibres). La bobine pèse 50 tonnes et est enroulée autour d’un mandrin de 20 tonnes.

Les bobines filles

La bobine mère passe dans une bobineuse automatique où elle sera découpée en largeur par des couteaux pour donner naissance aux bobines filles.

Les robots logisticiens

Pour garantir la sécurité des salariés de l’usine et limiter les éventuelles dégradations de ovines au moment des chargements en camions et wagons, l’entreprise a investi il y a deux ans dans des robots de manutention autonomes.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous