Numérique : Kodak a réuni sa Digital Community France

Le 06 novembre 2015 par Rodolphe Pailliez
Les participants à la Kodak Digital Community devant la Cinémathèque française. Les participants à la Kodak Digital Community devant la Cinémathèque française.

Les responsables de Kodak France ont rassemblé le 5 novembre 2015 à Paris, dans le cadre de la Cinémathèque, quelques-uns des membres de son réseau d’utilisateurs français de presses numériques Nexpress. Témoignages et retours d’expériences ont marqué cette onzième édition de la Kodak Digital Community (KDC).

Communauté française des utilisateurs de solutions numériques couleur de production Kodak Nexpress, la Digital Community de Kodak s’est réunie dans les locaux de la Cinémathèque française à Paris dont Kodak est partenaire depuis 2009.
Cette édition 2015 de la KDC marque d’ailleurs le dixième anniversaire du rachat en 2005 par Kodak de la marque Nexpress au groupe Heidelberg.
En introduction à cette journée, Claude Desbrugères, directeur général France et Benelux, a rappelé tout le poids des divisions Systèmes d’impression et Jet d’encre dans la nouvelle organisation de Kodak.
« Société technologique tournée vers l’innovation, Kodak se présente plus que jamais comme créateur de solutions de rupture afin d’augmenter la valeur du print dans un monde de plus en plus multi-médias », a-t-il rappelé. Parmi ces solutions, les systèmes d’impression électrophotographique avec les plateformes Nexpress et d’impression jet d’encre avec les presses Prosper occupent une place de choix.
Cette édition 2015 de la KDC a permis, en présence de représentants d’une douzaine de sociétés françaises utilisatrices de la technologie Nexpress, de faire le point sur les différentes améliorations qui ont vu le jour au cours de ces derniers mois et d’évoquer les futurs développements dans ce domaine.

Améliorations et développements futurs
Comme le rappelle Christophe Begay, responsable support produit, les améliorations ont porté principalement sur trois points : la qualité d’impression avec notamment le développement de nouvelles encres HD (en version 3), la multiplication du nombre d’applicatifs et la facilité d’utilisation, principalement en termes de maintenance.
Les futurs développements seront quant à eux présentés lors de la prochaine exposition Drupa (à Düsseldorf en Allemagne, du 31 mai au 10 juin 2016).
En charge des solutions d’impression électrophotographique pour l’Europe au sein de la division « Print Systems », An Van Acker a indiqué – citant une étude du cabinet PIRA – qu’en l’espace de dix ans (2009 – 2019), le chiffre d’affaires de l’impression électrophotographique devrait passer au plan mondial de 9 milliards d’euros à 18 milliards (14,5 en 2014), soit une progression supérieure à celle du jet d’encre.
Sur son stand à la Drupa, Kodak va exposer une nouvelle plateforme Nexpress dont les objectifs sont de conforter tout à la fois qualité de l’image et productivité.
Pour ce faire, elle mettra en œuvre, entre autres, un positionnement résolument haut-de-gamme, de nouvelles têtes d’écriture et une résolution multipliée par deux.

Impression numérique et stratégies cross-médias
Cette réunion de la Kodak Digital Community a enfin été l’occasion d’évoquer les relations entre cross-média et digital printing. Jean-Claude Iafrate pour Futurama, agence spécialisée dans les industries graphiques, et Dominique Settbon pour l’imprimerie Axiom-Graphic ont présenté dans ce domaine des solutions de communication innovantes.
« Quand on croise les médias, les taux de retour sur investissement explosent », a rappelé le premier.
« Il faut passer d’une logique de producteur à une logique de prestataire de services », a formulé le second en conclusion d’une journée riche en échanges et enseignements.
En 2015, le volume de pages A4 imprimées sur presses Nexpress en France devrait s’établir, selon Claude Desbrugères, à 200 millions.

KDC

Depuis 2009, Kodak est partenaire de la Cinémathèque française. A l'affiche actuellement, une exposition consacrée à Martin Scorsese.

KDC

Claude Desbrugères, directeur général de Kodak France et Benelux, en bonne compagnie.

KDC

An Van Acker, responsable pour l'Europe de l'activité solutions d'impression électrophotographique de Kodak.

KDC

Jean-Christophe Iafrate (Futurama). Le document imprimé constitue le média incontournable d'une campagne cross-média.

KDC

Dominique Settbon, président de l'imprimerie Axiom-Graphic. Des solutions de communication innovantes.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous