Numérique : nouvelle presse HP Indigo 7800 pour Dynaprint

Le 08 avril 2016 par Rodolphe Pailliez
Dans ses locaux de Levallois-Perret, Dynaprint joue la carte de la proximité et des services. Dans ses locaux de Levallois-Perret, Dynaprint joue la carte de la proximité et des services.

Faisant preuve d’une fidélité sans faille à la technologie HP Indigo, l’entreprise Dynaprint vient de remplacer la presse HP Indigo 5500, 7 couleurs, qui équipait ses ateliers depuis trois ans et demi, par une presse HP Indigo 7800.

Créée en 1999 par Patrick Bensimon et son associé Serge Amsellem, l’entreprise Dynaprint implantée à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, est spécialisée dans les courts tirages et l’impression à la demande basée sur le conseil à destination d’une clientèle composée notamment d’agences de publicité, de studios de création et de marques de luxe.

La technologie Indigo, les responsables de Dynaprint la connaissent bien pour avoir fait leurs armes sur la première machine de ce type, en l’occurrence l’ePrint 1000 lancée en 1993. Depuis lors, l’entreprise s’est équipée, dans un premier temps d’une presse HP indigo 3000 puis ensuite dans la 5500, aujourd’hui remplacée par la toute nouvelle HP Indigo 7800.

Proximité et services
Travaillant essentiellement avec une clientèle de proximité, Dynaprint a fait de la notion de services et de l’accompagnement de ses clients à travers une politique de conseil et de veille technologique, l’essence même de sa stratégie.
Avec des vitesses d’impression multipliées par deux par rapport à la presse HP Indigo 5500, des possibilités d’impression permettant de jouer la carte de la différenciation (encres fluo, encre blanche, vernis 3D, etc.), une gamme de papiers et de supports jusqu’à 600 microns tels que PVC, Dynaprint est aujourd’hui à même d’offrir à une clientèle exigeante des produits à valeur ajoutée et donnant la possibilité de se démarquer.
Equipé d’un atelier de façonnage dédié numérique lui permettant de réaliser en interne 95% des prestations dans ce domaine, Dynaprint entend – grâce aux possibilités de sa nouvelle presse numérique - étendre son offre au packaging, à travers préséries et prototypes.
Forte d’un effectif d’une dizaine de salariés, l’entreprise réalise un chiffre d’affaires de 1,4 million d’euros et est labellisée Imprim’Vert.
Parmi ses projets à plus ou moins long terme, l’ouverture d’une plateforme web-to-print pour ses principaux clients, l’acquisition d’une table de découpe à plat et l’obtention des certifications PEFC et FSC.

Dynaprint

La nouvelle presse HP Indigo constitue pour les responsables de Dynaprint "une machine de production à forte valeur ajoutée."

Dynaprint

Patrick Bensimon a créé Dynaprint en 1999 avec son associé Serge Amsellem.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous