Paprec multiplie les acquisitions

Le 01 juillet 2010 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : ,
Jean-Luc Petithuguenin Jean-Luc Petithuguenin

En cette année 2010, qui marque le quinzième anniversaire de la création du groupe, Paprec Recyclage continue de multiplier les acquisitions, comme l'a indiqué Jean-Luc Petithuguenin, PDG fondateur, lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée le 1er juillet.

Vitrine des nouvelles éco-industries

Le 23 juin dernier, Paprec Recyclage a été désigné par le tribunal de commerce de Compiègne comme repreneur de l'ensemble immobilier de l'ancienne papeterie de Pont-Sainte-Maxence. Sur ce site géographiquement stratégique constitué d'un terrain de 22 hectares dont 45 000 m2 couverts, à proximité de l'Oise, du futur canal Seine-Nord et de l'autoroute A1 reliant la région parisienne au nord de la France et de l'Europe, l'objectif de Paprec Recyclage est d'en faire la vitrine des nouvelles éco-industries en France au sein de laquelle serait regroupé l'ensemble des savoir-faire du groupe. « Ce nouveau site va nous permettre de servir nos clients issus des agglomérations de Creil, Compiègne et Beauvais qui veulent recycler leurs déchets », indique le PDG de Paprec Recyclage qui précise que cette implantation dans l'Oise aura pour conséquence l'embauche directe d'une centaine de personnes. En pleine activité, le site emploiera 300 personnes.

Acquisition d'Interseroh France

Deux jours plus tard, le 25 juin, le groupe allemand Interseroh a cédé sa filiale française Interseroh Secondary Resources France à Paprec Recyclage. Cette filiale française constitue un des acteurs importants de la récupération des déchets papiers en France avec 250 000 tonnes de vieux papiers traités par an, 42 millions d'euros de chiffre d'affaires, 156 collaborateurs et 7 sites (Normandie, Touraine, Lorraine, Centre, Nord, Bretagne, Ile-de-France). Suite à cette acquisition qualifiée d'emblématique qui vient consolider le secteur du recyclage des vieux papiers, Interseroh Secondary Resources France a repris son nom historique : CDI.

Paprec Recyclage n'entend pas s'arrêter en si bon chemin et annoncera officiellement le 16 juillet prochain sa première implantation à l'étranger via l'acquisition d'une société située dans un des pays limitrophes à l'est de la France.

Ambitionnant pour 2010 un effectif de 3 000 collaborateurs et un chiffre d'affaires de 500 millions d'euros, Paprec Recyclage organise sa stratégie pour le futur autour de trois points : la poursuite de la croissance interne, une politique active et ciblée de croissance externe et le maintien d'un haut niveau d'investissement.

Numéro un en France pour le recyclage des plastiques, papiers, papiers de bureau, piles et pour le broyage confidentiel, numéro deux pour le recyclage des déchets de chantier et numéro trois pour le recyclage des DIB*, de la collecte sélective des ménages, des DEEE* et du bois, Paprec Recyclage entend placer le recyclage au c?ur d'une économie de développement durable.« Face à la raréfaction des matières premières fossiles et au réchauffement climatique, le recyclage sera le métier de l'environnement du XXIe siècle », rappelle Jean-Luc Petithuguenin (photo).

* Déchets industriels banals.

** Déchets d'équipements électriques et électroniques.

 

Nouveaux développements pour Paprecnts Nouveaux développements pour Paprecnts

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 361 de France Graphique

Découvrez le numéro 361 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous