Print O’Clock lance un concours de graphisme en ligne

Le 20 septembre 2011 par Rodolphe Pailliez

L’imprimerie en ligne Print O’Clock organise jusqu’au 12 octobre prochain une opération originale à destination des graphistes afin de redessiner Mamzelle Print, le personnage virtuel qui incarne la marque. Cette opération de communication cible les professionnels des arts graphiques qui constituent l’un des principaux segments de clientèle de Print O’Clock à côté des TPE-PME, artisans, commerçants et associations culturelles et sportives. Le principe du concours est simple : les participants doivent s’inscrire et déposer leur création (dessin, illustration, rough, etc.) sur une page de l’imprimerie (www.printoclock.com). Toutes les réalisations seront visibles en ligne pour que les internautes donnent leur avis. Ensuite, un jury composé de spécialistes et bloggeurs influents jugera l’originalité des visuels.

Maîtrise de la communication web 2.0

Très actif sur le Net depuis sa création en 2008, Print O’Clock est spécialisée dans l’impression express de tous travaux d’impression : flyers, cartes, affiches, textile, stickers, bâches, etc. L’entreprise dispose de son propre parc machines et d’un réseau de partenaires de proximité sélectionnés parmi les imprimeries de labeur traditionnelles. Printoclock.com est édité par Constellacom, société toulousaine créée par Antoine Roux. « Le marché français de l’imprimerie en ligne fait l'objet d'une âpre bataille avec, d’une part, de nombreux petits acteurs de taille modeste et, d’autre part, quelques grosses structures européennes et notamment allemandes. Dans ce contexte hyperconcurrentiel et grâce à notre maîtrise du Web et des process de production, notre société réussit à s’imposer comme une référence dans le domaine face aux mastodontes 100 % web », souligne le dirigeant de Print O’Clock.

 

En téléchargement :

  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous