Produire des livres sur leur lieu de vente

Le 24 mars 2015 par Bakhta Jomni
Mots clés : ,
La conférence était animée par Hubert Pédurand, directeur du programme de branche Ireneo (Uniic & Idep). La conférence était animée par Hubert Pédurand, directeur du programme de branche Ireneo (Uniic & Idep).

L’institut de développement plurimédia organisait une conférence sur le salon du livre de Paris lundi 23 mars. L’événement était consacré à la production des livres papier en librairie par le biais du terminal d’impression Espresso Book Machine.

Quels sont les enjeux du développement chez les libraires, les éditeurs, voire les imprimeurs de terminaux d’impression capables d’imprimer rapidement des ouvrages en format numérique ? Tel était le thème de la conférence, organisée lundi 23 mars par l’institut de développement et d’expertise du Plurimédia (Idep) sur le salon du livre de Paris. Autour de la table, Frédéric Mériot (directeur général des Presses Universitaires de France), Jean-Luc Treutenaere (président du Syndicat des distributeurs de loisirs culturels) et Dane Neller (PDG de On Demand Book USA, Espresso Book Machine).  La conférence était animée par Hubert Pédurand, directeur du programme de branche Ireneo mis en place par l’Idep et l’Union nationale de l’imprimerie et des industries de la communication (Uniic). « Ce programme émet l’hypothèse que l’imprimeur peut être force de proposition  pour rematérialiser la culture sur le lieu de vente et permettre une seconde vie à des ouvrages épuisés et non réédités », a déclaré Hubert Pédurand pour introduire la conférence. Après un préambule sur le marché du livre,  il a présenté l’Espresso Book Machine, un terminal d’impression rapide de livres à la demande créé par Dane Neller, PDG de On Demand Book USA et breveté. Déjà effectives aux Etats-Unis, ces machines ont été introduites en France grâce au programme Ireneo. « En France, le maillage de l’Espresso Book Machine se fait via nos centres de formation » a précisé Hubert Pédurand.

Un nouveau partenariat lancé sur le salon

Frédéric Mériot, directeur général des Presses Universitaires de France, a profité de cette conférence pour donner ses premières conclusions concernant le partenariat noué à l'occasion du salon avec Ireneo. Le stand des PUF accueillait en effet l'Espresso Book Machine pour l'impression à la demande de 450 titres en format poche ( de 11 x 18 cm à 10 x 28 cm) de 40 à 800 pages en noir ou en quadri sur un papier standard de 90 grammes avec un couverture en 255 grammes et une page de garde personnalisable avec une écriture manuscrite ou tapuscrite. « Mon idée, avec cette expérience, a été de montrer ce que pouvait être l'innovation au service du livre. Le livre numérique peut ainsi être tout autre chose que l'ebook. Il devient un produit supérieur car à la fois numérique et imprimé », a déclaré Frédéric Mériot. « Cette solution est idéale pour offrir au livre un avenir contemporain et rentable. Nous avons vendu bien plus de livres que prévu sur la machine », a-t-il poursuivi. Enchanté par l'opération, le créateur de la machine Dane Neller a estimé que cette dynamique correspondait à l'évolution prise par le marché dans les années à venir. « Tous les livres vont être distribués de façon numérique sans qu'ils soient pour autant lus numériquement.  Cela ira de pair avec une réduction des points de vente et de leur taille. Il va falloir que les libraires puissent vendre dans l'instant n'importe quel livre à la demande », a-t-il analysé. Très enthousiaste vis-à-vis de cette nouvelle technologie, Jean-Luc Treutenaere a pour sa part estimé qu'il restait encore quelques freins, notamment du côté des éditeurs, pour certains encore très frileux. « Nous attendons le business model proposé par Ireneo et l'Uniic car nous sommes très impatients de tester ce modèle », a-t-il conclu.

 

Le prix du livre

La décomposition du prix final du livre.

Le marché des Espresso Book Machines

Le périmètre de l'Espresso Book Machine.

Les implantations dans le monde

Les implantations sont anciennes et nombreuses aux Etats-Unis.

Les implantations en France

Les machines sont installées en France dans des centres de formation

L'Espresso Book Machine

L'Espresso Book Machine en chiffres.

Dane Neller

Dane Neller, PDG de On Demand Book USA.

Frédéric Mériot

Frédéric Mériot, directeur général des Presses Universitaires de France.

Jean-Luc Treutenaere

Jean-Luc Treutenaere, président du syndicat des distributeurs de loisirs culturels.

Sur le stand de l'Idep

L'Espresso Book Machine était exposée sur le stand de l'Idep.

Un nouveau partenariat

Frédéric Mériot devant l'Espresso Book Machine, en fonctionnement sur le stand des PUF à l'occasion du partenariat avec Ireneo.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous