Prototypo, une application pour des polices sur-mesure

Le 04 juin 2018 par Bakhta Jomni
Mots clés : , ,
Cette application permet de développer rapidement de nouvelles polices de caractères. Cette application permet de développer rapidement de nouvelles polices de caractères.

Quand le digital se met au service des créatifs et des communicants.

L’application en ligne Prototypo a pour ambition de proposer en quelques clics des images de marque uniques grâce à des polices de caractères sur-mesure. Elle aspire à devenir le leader d’une solution typographique capable de s’adapter à n’importe quel contexte et de répondre à des problématiques de design et d’accessibilité encore non résolues. Développant la technologie des polices paramétriques qui consiste à utiliser des algorithmes pour générer des lettres, Prototypo automatise les tâches répétitives propres au dessin de caractères et propose aux créatifs une puissance de prototypage inégalée en un temps record. Les designers voient ainsi leur temps de développement passer de plusieurs semaines à seulement quelques jours. L’application fonctionne pour le moment exclusivement avec l’alphabet latin, mais Prototypo souhaite développer à terme les autres alphabets et toucher les 4 milliards de personnes qui utilisent le chinois, cyrillique, arabe, devanagari, etc.

Une application française

Créée en 2015 à Lyon, la société Prototypo s’est rapidement associée à d’importants leaders d’opinions dans le monde du design comme Jean-Baptiste Levée, créateur des typographies de la marque Renault, Louis Vuitton, du journal Libération et de bien d’autres, et qui dessine pour Prototypo les modèles typographiques de base présents dans l’application. En 2017, la communauté d’utilisateurs (indépendants ou travaillant dans des agences de création) passe la barre des 40.000 personnes dont 30 % aux États-Unis. De grands comptes ont choisi l’application Prototypo : Havas Paris, Fjord Accenture, Wieden+Kennedy font partie de la base clients. Les prochains sujets de développement de la société, qui regroupe aujourd’hui 12 personnes, tourneront autour des questions de places de marché, dans le but de venir concurrencer les modèles classiques des acteurs historiques tels que Monotype (200 M€ de CA en 2016).  Prototypo alliera la vente de logiciels et la distribution de caractères typographiques.

 

 

 

 

Yannick Mathey, foncateur de Prototypo. Yannick Mathey, foncateur de Prototypo.

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 359 de France Graphique

Découvrez le numéro 359 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous