Quelles perspectives pour le numérique chez les imprimeurs flexo ?

Le 05 janvier 2015 par Rodolphe Pailliez

Le congrès 2014 de l'Association technique française de flexographie (ATF) a abordé le 18 décembre à Biarritz les relations entre impression flexo et impression numérique ainsi que les perspectives d'avenir dans ce domaine spécifique de la transformation d'emballages.


C’est sur ce thème que s’est déroulé le 18 décembre dernier à Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) le 16e Congrès de l’Association technique française de flexographie (ATF).
En introduction, Monique Large, conseillère en innovation et design au sein du Cabinet Pollen Consulting, a passé en revue un certain nombre de portraits et comportements de consommateurs actuels (une dizaine) répondant à chaque fois à la question « Que faire si je veux innover sans copier la concurrence ? ». Se présentant comme chasseur de tendances, elle a, à cette occasion, mis en avant plus particulièrement la nécessité de personnalisation.
Un thème cher à Patrice Bernou (HP France) qui tout au long de son intervention, s’est appliqué à souligner la complémentarité (et non la concurrence) entre impression flexo et impression numérique. « Le numérique ouvre des perspectives de créativité et autorise la mise en œuvre de contenus variables », a-t-il rappelé.
S’appuyant sur différentes études du cabinet Smithers Pira, Jean-Dominique Turgis (Sun Chemical) a indiqué pour sa part que la flexo était aujourd’hui le seul secteur de l’impression encore épargné par la montée en puissance du numérique. « Les tirages courts et la personnalisation constituent à l’heure actuelle les principaux moteurs de développement du numérique », a-t-il souligné.
Ces différents points de vue ont ensuite été largement repris, commenté et étayé tant par les témoignages des imprimeurs présents (Nathalie Caresmel d’UNI Packaging, Christian Poirault d’APE Etiquettes, etc.) que par les informations livrées par différents fournisseurs (Lionel Cassiani-Ingoni de PBH France, Ramon Jonama de Comexi Group, Patrice Bernou d’HP France, etc.).

Le numérique : opportunité ou menace ?
Par-delà le thème abordé, ce congrès 2014 de l’ATF s’est voulu résolument « moderne », permettant à chacun via son smartphone de réagir et de s’exprimer en temps réel.
C’est ainsi qu’à la question - posée en début et fin de congrès - « Pensez-vous que le développement de la technologie numérique constitue pour vous imprimeur flexo une opportunité ou une menace ? », les résultats ont évolué favorablement en faveur de l’opportunité (de 62 à 77%) contrairement à l’option menace chutant de 23 à 18%.

La cérémonie de remise des Flexostars – 28e du nom - a quant à elle consacré les impressions sur carton. DS Smith Packaging s’est vu décerner le Super Flexostar ainsi que le Prix du jury technique tandis que France Flexo a été récompensé du Prix du jury artistique. Dans les deux cas, la photogravure a été réalisée par Miller Graphics.

Réorganisation en France, présence en Europe
Enfin, ce congrès 2014 a été l’occasion d’annoncer la fusion à venir entre l’ATF et l’association Pro Flexo ainsi que la constitution d’une association flexo européenne réunissant outre la France, la Belgique et les Pays-Bas, l’Italie, l'Espagne et l’Angleterre ; en attendant plus et mieux (Allemagne, Suède, Pologne, etc. ?).
Réunissant quelque 120 personnes lors du congrès à proprement parler et près de 180 lors de la soirée de gala suivant la remise des Flexostars, cette manifestation a, une fois de plus, souligné le dynamisme de la profession et en plus cette année, sa curiosité eu égard au thème retenu.

France Graphique consacrera dans sa prochaine édition (n° 339, février / mars 2015) un compte rendu détaillé des interventions à ce congrès et des perspectives entre flexo et numérique.

Pays Basque oblige ! Le président de l'ATF, Jean-Pierre Bonnet en ouverture du congrès de Biarritz.

Monique Large (Cabinet Pollen Consulting). La personnalisation, pour quoi, pour qui, comment ?

Patrice Bernou (HP France). Un produit doit être reconnu et visible.

Jean-Dominique Turgis (Sun Chemical). Il n'existe aucune alternative dématérialisée à l'emballage.

Le concours des Flexostars 2014 a mis en compétition près de 150 travaux émanant d'une quarantaine d'entreprises.

Super Flexostar et Prix du jury technique pour le transformateur DS Smith Packaging et le photograveur Miller Graphics.

Le président de l'ATF, Jean-Pierre Bonnet (à gauche) et les lauréats du Super Flexostar remis aux sociétés DS Smith Packaging (Gwénaël Kervalet à droite) et Miller Graphics (Pascal Monsieur au centre).

Soyez le 1er à réagir






Découvrez le numéro 362 de France Graphique

Découvrez le numéro 362 de France Graphique

Abonnez-vous :

Chaque semaine, France Graphique vous livre cinq informations vérifiées et enrichies par notre équipe rédactionnelle. Cette sélection est accessible gratuitement grâce au simple enregistrement de vos coordonnées.

Inscrivez-vous, c'est gratuit !

Le salon professionnel en ligne
Filière informatique et télécommunication

Vous cherchez un produit ? Un service ?

Contacter directement vos futurs fournisseurs et demandez devis ou documentation en ligne.

Une marque du groupe Infopro Communications
  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous