Reynders Label Printing investit en numérique couleur avec Domino

Le 08 janvier 2013 par Rodolphe Pailliez
La nouvelle presse numérique couleur pour étiquettes de Domino. La nouvelle presse numérique couleur pour étiquettes de Domino.

Le site belge de Reynders Label Printing, a annoncé, le 2 janvier 2013, être la première imprimerie à avoir fait l’acquisition de la nouvelle presse numérique couleur pour étiquettes N600i de Domino. Installée à Boechout, en Belgique – siège de l’entreprise –, cette presse permet d’imprimer avec une résolution native de 600 dpi et met en œuvre des tailles de gouttes parmi les plus petites (6 pictolitres). À même d’imprimer sur une large gamme de supports, tels que les papiers couchés et les films synthétiques, elle dispose d’une laize de 333 mm. Avec une vitesse comprise entre 50 et 75 m par minute, elle permet une productivité de l’ordre de 1.500 m2 par heure. Selon les responsables de Domino, la N600i peut reproduire une vaste gamme de couleurs comprenant plus de 80 % des tons du nuancier Pantone.

Plus de 450 postes d’impression
Fondée en 1959, l’entreprise – toujours familiale – comprend six divisions d’impression spécialisées et huit usines de production réparties en Europe et en Asie. L'outil de production de Reynders Label Printing compte un parc de plus de 60 presses correspondant à plus de 450 postes d’impression. Toutes les technologies d’impression sont représentées : la flexographie, l'offset, la typographie, la sérigraphie, le toner sec, le toner humide et le jet d’encre. Côté numérique, la nouvelle presse de Domino rejoint un parc comprenant des presses HP Indigo, Xerox et Agfa Dotrix. « Ces dernières années, le secteur de l’impression d’étiquettes a dû faire face à de nouveaux défis et répondre aux exigences croissantes de la clientèle en matière de délais de livraison, toujours plus rapides, de séries plus courtes et avec davantage de données variables, tout en conservant un produit fini d’une qualité optimales, affirme Marc Reynders, PDG de l’entreprise. Par conséquent, nous avons dû trouver des solutions nous permettant non seulement de répondre à l’évolution de ces exigences mais aussi d’adapter notre offre de services à nos clients. »

 

Le siège de Reynders Label Printing, à Boechout, en Belgique.

Marc Reynders, PDG de l'entreprise.

La presse N600i de Domino, peut imprimer sur une large gamme de papiers couchés et de films synthétiques.
  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous