Symposium de l’impression numérique : des relations innovantes à la création de valeur

Le 28 juin 2013 par Rodolphe Pailliez

Le Symposium de l’impression numérique 2013, organisé par le Syndicat de l’impression numérique et des services graphiques (SIN), s’est tenu à Paris, le 26 juin, en plaçant délibérément l’activité du secteur au cœur d’une chaîne de valeur. Organisé deux semaines après le salon Graphitec, également à Paris, ce Symposium a, une fois de plus, permis de dresser un portrait de la profession au travers de ses principales préoccupations. Pour sa treizième édition, le Symposium a innové dans sa programmation, donnant successivement la parole à quatre experts et à six binômes rassemblant imprimeurs et fournisseurs.

Place aux experts
Côté experts, la parole a été donnée, dans un premier temps, à Ludovic Martin, directeur du marketing d’Exaprint, et à Maico Trinca, responsable pour la France de Pixart Printing. La place du print au sein du marketing multicanal et les démarches de webimpression ont été au cœur de leurs présentations. Dans un second temps, Éric Munz, PDG de l’agence de communication Engage, a insisté sur l’importance de l’exploitation de données et de la fidélisation client dans la conception de produits imprimés. Enfin, Stéphanie Héline, directrice marketing de Kaizen Marketing Group, a notamment abordé la gestion de campagnes de référencement et de notoriété par l'intermédiaire du web marketing.

Stratégies de partenariats
Les deux tables rondes, placées sur le thème des relations innovantes et des valeurs nouvelles, ont, quant à elles, confronté les expériences de six imprimeurs et prestataires de services (Synchro Production, Isiprint, OTT Imprimeurs, Affinitycom, Hexa Repro, Imprim’Loire) et de cinq fournisseurs (Konica Minolta, HP, Antalis, Canon et Ricoh), autour de problématiques telles que l’impression numérique et le monde du luxe, les évolutions du métier d’imprimeur, la valeur ajoutée, le cross-média, la complémentarité entre offset et numérique, sans oublier les relations clients fournisseurs. Réalisée en présence de nombreux partenaires (Canon, Konica Minolta, Ricoh, HP, Antalis, Chili Publish, CP Bourg, Clairefontaine, Kodak, Konica Minolta Sensing, Media Graf, Pitney Bowes, Torraspapel Malmenayde et Trias), la partie exposition du Symposium a permis de favoriser de nombreux échanges et contacts. L’occasion, là aussi, de mettre l’accent sur les relations innovantes et sur les valeurs nouvelles proposées par et pour les uns et les autres.

Pierre Picard, président du Syndicat de l’impression numérique et des services graphiques (SIN), ouvrant le Symposium 2013.

À la tribune, imprimeurs et fournisseurs ont partagé leurs expériences communes. De gauche à droite : Christèle Mombelli (Synchro Production), Julien Aussant (Konica Minolta), Jean-François Raynaud (Isiprint), Patrice Bernou (HP) et Denis Bendelé (OTT Imprimeurs).

Une participation soutenue et attentive aux évolutions du métier.

Ludovic Martin, directeur du marketing d'Exaprint. Il faut désormais que les imprimeurs existent en tant que marques avec un vrai positionnement, affirme-t-il.

Maico Trinca, responsable de Pixart Printing en France. Des techniciens qui trouvent aussi des solutions.

Victor Madelaine, chef de produit numérique chez Antalis : trouver des leviers de croissance.

Patrice Bernou (HP France). Une campagne de personnalisation signée Coca-Cola et réalisée sur presses HP Indigo.

Denis Bendelé, directeur commercial de OTT Imprimeurs. Comment vendre de la valeur ajoutée dans un environnement économique difficile ?

Une quinzaine de fournisseurs ont animé l'espace partenaires.

Échanges et expériences à partager.
  • Envoyer

  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous