Typographies en plein air à l'École Estienne

Le 20 mai 2011 par Rodolphe Pailliez
Mots clés : ,
Gérard Becker, chef de travaux à l'Ecole Estienne. Gérard Becker, chef de travaux à l'Ecole Estienne.

Le second Printemps de la typo organisé les 17 et 18 mai à Paris par l’École Estienne avait pour thème « Écrire la ville ». Après s’être penché en 2010 sur la transmission de l’écrit et l’enseignement de la typographie, ce colloque 2011 a, pendant deux jours, évoqué le sens et le rôle des écritures en milieu urbain.

En marge et en complément de cette manifestation, l’Ecole Estienne présente deux expositions. La première intitulée « Les mots de la ville » est constituée de typo-photos conçues par les étudiants de DMA 1 (Diplôme des Métiers d’Art 1ère année) option typographisme. Cette exposition (en plein air) se présente sous la forme de treize panneaux au format 1 m x 1,50 m, recto photo et verso texte, montés sur un axe planté dans le sol et permettant une rotation en fonction du vent.
Baptisée « Typostars », la seconde exposition consiste en la présentation de 22 caractères typo dans le hall de l’établissement (Mistral, Garamond, Futura, Times, Univers, Clarendon, Peignot, Didot, Helvetica, Gill, Frutiger, Franklin Gothic, Caslon, Cheltenham, Baskerville, Bembo, OCR, Optima, Bodoni, Rockwell, Auriol, Avant Garde). Constituée de kakémonos géants (un par caractère), cette exposition comprend également de nombreux ouvrages, catalogues de caractères permettant de retracer l’histoire de ceux-ci et leurs principales applications.

- Ecole Estienne, 18 bd Auguste Blanqui, 75013 Paris.
 

Présentation de 22 caractères typo dans le hall de l'Ecole.

Typo et photo en plein air

Travaux de 1ère année

Au gré du vent

Typo durables ou éphémères

Le rôle des écritures en milieu urbain

Des typo de proximité

Diversité et polyvalence
  • Envoyer

  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous