Une édition renversante pour le Salon du livre et de la presse jeunesse

Le 21 octobre 2016 par Bakhta Jomni
Une édition qui abordera les chamboulements de la jeunesse. Une édition qui abordera les chamboulements de la jeunesse.

Nous mettre la tête à l’envers… et des étoiles plein les yeux. C’est ce qu’envisage le salon du livre et de la presse jeunesse avec sa thématique «Sens dessus dessous».

Du 30 novembre au 5 décembre, le Salon du livre et de la presse jeunesse organisé à Montreuil (Seine-St-Denis), annonce un programme plein de nouveautés. Des livres à effets spéciaux aux écritures qui saisissent les bouleversements du monde et de l’enfance, l’exposition  La règle du jeu et un festival littéraire réunissant près de 200 auteurs européens, mettront en lumière des créations et des créateurs qui chamboulent les imaginaires et les modalités de lecture. La bande dessinée fera aussi sa grande entrée avec une scène dédiée et un programme de rencontres, performances, défis graphiques...

Une sélection des meilleurs

Cette année, le Salon révolutionne ses prix littéraires, les Pépites, pour les rendre plus repérables du public. Trois ouvrages par tranches d'âges « Petit », « Moyen », « Grand », seront choisis parmi 36 oeuvres composant un véritable bouquet de lecture en tous genres pour toute la famille. La Pépite d’Or, la Pépite des Pépites, viendra couronner le livre jeunesse de l’année. Les lauréats seront révélés mercredi 30 novembre au Salon. Tous les ouvrages seront à consulter dans la nouvelle scène des Pépites et de la rentrée littéraire.

La gratuité pour tous

Le Salon invite en 2016 plus largement les publics. Déjà gratuit, tous les jours, pour les moins de 18 ans et les professionnels, le Salon fait entrée libre pour tous les visiteurs durant ses 3 premiers jours de festivités littéraires. Un moyen de permettre à tous de garder plus longtemps son âme d’enfant.

Un secteur très dynamique

Avec 6 076 nouveautés éditées en 2015 hors BD et près de 90 000 000 exemplaires vendus, le secteur jeunesse représente 13,7% du chiffre d’affaires total de l’édition. Depuis plusieurs années, le marché du livre jeunesse est globalement constant en volume et progresse en chiffre d’affaires, avec une croissance sensiblement supérieure à la moyenne du marché du livre (+ 1,4 % en 20 152).
Aux côté des best-sellers et titres phares qui boostent le secteur, les éditeurs déploient des trésors d’inventivité.
Une sophistication de fabrication qui peut faire la différence, notamment à l’approche des fêtes de fin d’année où se joue 15 à 20% du chiffre d’affaires annuel de l’édition jeunesse. Au sein de la production éditoriale française, le secteur de la jeunesse est, depuis plusieurs années, celui qui se vend le mieux à l’étranger. En 2015, plus de 3 600 titres de jeunesse ont été cédés à des éditeurs étrangers.

  • Envoyer

Soyez le 1er à réagir






  •  
    Chroniques des abonnés
  •  
    Botin Graphique
  •  

    Newsletter

  •  

    A la une

  •  

    Abonnez-vous